Officiel : Charles prolonge avec Ferrari jusqu'en 2024 inclus !

L'heure est aux fêtes de fin d'année et le père Noël n'a évidemment pas oublié Charles qui a fait une saison 2019 plus que satisfaisante. En effet, avec 7 poles, 10 podiums et 10 victoires, il a prouvé que Ferrari avait eu totalement raison de lui faire confiance et de croire en un avenir commun. Si son contrat initial le liait avec Ferrari jusqu'en 2022, Charles a prolongé pour deux années de plus, ce qui lui assure une (très belle) place en F1 jusqu'en fin 2024. Signalons qu'à ce jour, personne n'a un contrat à aussi long terme parmi les pilotes encore en activité.

Un choix pour l'avenir :
Si Vettel a clairement été favorisé en début de saison grâce à son expérience et ses quatre titres de champion du monde, Charles a prouvé qu'il était déjà plus rapide que son aîné. Plus de victoires, plus de podiums, plus de poles et plus de meilleurs tours. Avec un contrat passant de trois à cinq saisons, Ferrari semble (enfin) avoir compris que payer (très cher) un champion du monde en fin de carrière ne lui apporterait pas plus de chance d'être sacré en fin d'année. Ça a été le cas avec Alonso, et ça l'est aussi avec Vettel. Le contrat de l'Allemand se terminant fin 2020, on se pose déjà la question de savoir si lui et ses 35 millions d'euros par année seront reconduits. A noter qu'en 2005, Schumacher avait un salaire de 30 millions d'euros, alors qu'il venait de rapporter 5 titres pilote et constructeurs.

Quel pilote après Vettel ?
Maintenant que Charles est engagé sur le long terme avec Ferrari, la logique voudrait que l'équipe se recentre autour de lui. Si les dirigeants de Maranello avaient déclaré qu'ils voulait retrouver une équipe digne du début des années 2000 et qu'ils se situaient un peu au même niveau qu'en 1996, l'incroyable machine à gagner peut se remettre en marche. Trouver un véritable pilote numéro 2 serait donc une bonne chose. Si jamais Vettel ne prolongeait pas son contrat, Giovinazzi (peu cher et plutôt performant en deuxième partie de saison) pourrait être une bonne affaire. Il faudra cependant confirmer en 2020. A noter que le dernier titulaire Italien sur toute une saison date de 1986 (Michele Alboreto) et que ce serait également un bon choix d'un point de vue marketing. Giovinazzi et Charles se connaissent depuis 2015, puisqu'ils ont passé une année à courir l'un contre l'autre en Formule 3. Il ne fera jamais d'ombre au Monégasque et l'on sait tous qu'une ambiance sereine est l'une des clés de la réussite au sein d'une même équipe.

Déclaration de Charles :
"Je suis très heureux de rester au sein de la Scuderia Ferrari. Durant la saison écoulée, piloter pour l'équipe la plus illustre en Formule 1 a été un rêve pour moi. Je suis impatient de vivre une relation encore plus étroite avec l'équipe surtout que la saison 2019 a été intense et exaltante. J'ai hâte de voir ce que l'avenir me réserve et j'ai hâte de recommencer la saison prochaine."

Déclaration de Mattia Binotto :
"Au fil des courses cette année, le souhait de prolonger notre contrat avec Charles est devenu encore plus évident et cette décision signifie qu'il sera avec nous pour les cinq prochaines années. Cela démontre que Charles et la Scuderia ont un avenir solide ensemble. Il fait partie de notre famille depuis 2016 et nous sommes plus que fiers des résultats que nous obtenons avec notre Académie. Nous sommes donc très heureux de pouvoir annoncer qu'il sera avec nous pour de nombreuses années et je suis sûr qu'ensemble, nous allons écrire de nombreuses nouvelles pages de l'histoire du Cheval cabré."

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *