F1 2020 : bilan de la dernière semaine de tests

Après une première semaine assez floue compte tenu des performances de Ferrari, celle-ci nous a donné des réponses plus claires. Si les rouges n'ont pas cherché la performance la semaine dernière, cela a été davantage le cas ces trois derniers jours.

La semaine commence avec une nouvelle Ferrari qui adopte un nouvel aileron avant et arrière et un nouveau capot moteur. Ce n'est pas une version "B" de sa voiture à l'instar de ce qu'avait fait Mercedes l'hiver dernier mais c'est déjà un pas en avant par rapport à la voiture de base.

Mercredi :
Le matin, Vettel a rapidement pris la piste mais au bout d'une quarantaine de tours, il est parti en tête à queue avant de réaliser un beau 360 comme vous pouvez le voir ici. Heureusement, il n'y a eu aucun dégât sur la SF1000. Du côté de chez Red Bull, un problème de suspension a coûté trois heures de roulage à Albon tandis qu'un autre souci encore inconnu a touché l'Alpha Tauri de Gasly qui a eu autant de conséquences. L'après-midi, Charles a parcouru 80 tours, ce qui porte le total de la journée à 164 pour l'équipe de Maranello.

Jeudi :
Peu avant la pause déjeuner, l'Allemand a signé le meilleur temps en 1'16''841 avec les pneus les plus tendres. Si ce chrono est meilleur de plus d'une seconde sur son ancien chrono, il reste à une seconde pleine de ce que peuvent faire les Mercedes. Par contre, la SF1000 n'était que de 312km/h en bout de ligne droite, preuve que les rouges en ont encore sous le pied. Vettel a bouclé son après-midi avec une simulation de course et un total de 145 tours parcourus. Chez Mercedes, Hamilton n'a fait que 14 tours après avoir provoqué un drapeau rouge alors qu'il était au beau milieu d'une simulation de course. Le Britannique a vu son moteur casser à cause d'un souci de pression d'huile. Il n'en fallait pas plus pour que les voix du paddock affirment déjà que la fiabilité du bloc Mercedes n'est pas encore au rendez-vous. Pour preuve, un moteur changé pour Bottas la semaine dernière et trois problèmes liés au moteur chez Williams en quatre jours.

Vendredi :
Si Bottas a conclu cette dernière journée avec le meilleur chrono (1'16''196), le Finlandais en a également profité pour essayer un nouvel aileron arrière. De son côté, Charles a terminé sa journée harassante avec un total de 181 tours. Il a été le plus actif en piste et a presque parcouru l'équivalent de trois Grand Prix d'Espagne. Côté chrono, son 1'16''360 ne le place que quatrième mais il n'a effectué qu'une simulation qualificative. Là encore, il est difficile de dire à quel point Ferrari cache son jeu. Si la SF1000 est basée sur plus d'aéro que de moteur, il parait invraisemblable que les hommes de Maranello aient perdu autant de puissance en deux mois. Clairement, ils ne sont pas à 100% axés sur la performance et ont préféré privilégier la course avec trois simulations de ce genre durant l'après-midi. Celles-ci semblaient assez encourageantes puisque sa moyenne sur la première était de 1'22''8 et de 1'21''8 sur la dernière. Chez Red Bull, Verstappen n'a effectué que 45 tours durant l'après-midi à cause de problème de freins. Il n'empêche que son meilleur temps (1'16''269 en pneus C4 et non C5) montre que ni son équipe, ni Mercedes n'a poussé au maximum.

Déclaration de Charles durant cette semaine :
"Notre travail se poursuit et nous allons dans la bonne direction. Le troisième secteur est le plus technique. C'est là où il y a le plus de virages. Je suis presque sûr que nous nous sommes améliorés et que je peux passer plus vite en virage. C’est donc une bonne chose car c'est l’objectif pour cette année. Je pense que sur ce point, nous sommes bien. A mon avis, c'est sa plus grande force mais pour l’instant, nous devons encore travailler sur l’équilibre de la voiture. Je suis convaincu que nous allons prendre les bonnes décisions afin d'être plus proches à Melbourne que nous le sommes ici."

Sebastian Vettel :
"J’ai été emballé par la voiture la semaine dernière et j’ai toujours la même satisfaction quand je la pilote. Si nous sommes plus rapides en virage, cela nous permet d'avoir une voiture plus maniable et d'avoir une meilleure gestion de pneus. Nous aimerions être en meilleure position mais la saison est longue, et elle n’a même pas commencé. Je pense que nous avons beaucoup de travail. Comme je l’ai dit, la voiture représente un pas en avant. Je pense que nous savons ce qui peut être amélioré."

Mattia Binotto :
"Je suis satisfait de la façon dont ces tests d'hiver se sont déroulés, du programme terminé à la façon dont l'équipe a travaillé. Nous avons abordé ces deux sessions de tests d'une manière très différente de l'année dernière, en utilisant les trois premiers jours pour découvrir notre voiture dans toutes les configurations possibles. Au cours des deux derniers jours, nous avons réalisé des simulations de week-end de course avec Sebastian et Charles. Je pense que les performances sur un tour sec ne sont pas encore là où nous le souhaitons alors que les indications sont relativement meilleures en ce qui concerne la fiabilité et les longues courses, bien qu'elles ne soient pas encore suffisamment positives. Nous retournerons à Maranello avec une énorme quantité de données à analyser en sachant que nous avons un éventail de travaux à faire. Mais en tant qu'équipe, nous nous sentons prêts pour le Grand Prix d'Australie, ce qui nous donnera une idée plus claire de notre position."

Voici le meilleur chrono de chaque pilote au terme des six jours d'essais :
01. V.Bottas (Mercedes) 1'15''732 (C5*)
02. M.Verstappen (Red Bull) 1'16''269 (C4)
03. D.Ricciardo (Renault) 1'16''276 (C5)
04. C.Leclerc (Ferrari) 1'16''360 (C5) 
05. L.Hamilton (Mercedes) 1'16''410 (C5)
06. E.Ocon (Renault) 1'16''433 (C5)
07. S.Perez (Racing Point) 1'16''634 (C5)
08. C.Sainz (McLaren) 1'16''820 (C4)
09. S.Vettel (Ferrari) 1'16''841 (C5) 
10. G.Russell (Williams) 1'16''871 (C5)
11. D.Kvyat (Alpha Tauri) 1'16''914 (C4)
12. R.Kubica (Alfa Romeo) 1'16''942 (C5)
13. P.Gasly (Alpha Tauri) 1'17''006 (C5)
14. R.Grosjean (Haas) 1'17''037 (C4)
15. K.Raikkonen (Alfa Romeo) 1'17''091 (C5)
16. L.Stroll (Racing Point) 1'17''118 (C3)
17. N.Latifi (Williams) 1'17''313 (C4)
18. A.Giovinazzi (Alfa Romeo) 1'17''469 (C5)
19. K.Magnussen (Haas) 1'17''495 (C4)
20. A.Albon (Red Bull) 1'17''550 (C2)
21. L.Norris (McLaren) 1'17''573 (C2)

* C1 est la gomme la plus dure et C5 la plus tendre.
** S2 : Les chronos ayant été effectués cette semaine.

Les tours parcourus par chaque équipe :
01. Mercedes : 903
02. Ferrari : 843 
03. McLaren : 800
04. Racing Point : 780
05. Red Bull : 778
06. Alpha Tauri : 768
07. Renault : 743
08. Alfa Romeo : 734
09. Williams : 734
10. Haas : 646