F1 2020 : en route pour Melbourne !

L'interminable saison hivernale est enfin terminée et il est grand temps de se tourner vers Melbourne, premier Grand Prix de 2020. Si nous ne sommes pas passés loin de l'annulation de la course à cause des risques liés au Coronavirus, nous ne savons pas encore si les équipes seront en mesure de se rendre à Bahreïn et au Vietnam.

Le Coronavirus et la F1 :
La situation évolue chaque jour mais Ross Brawn (directeur technique et sportif de la F1) a assuré qu'il n'y aurait pas de Grand Prix si les résidents Italiens tel que Pirelli, Alpha Tauri, Alfa Romeo et bien évidemment Ferrari venaient à être absents. Ce que l'on sait à l'heure où ce sujet est posté, c'est que quatre membres de Haas (un ingénieur et trois mécaniciens) et un membre de McLaren ont été placés à l'isolement en attendant de se faire dépister contre le virus. Si le Grand Prix de Bahreïn se déroulera dans 10 jours et à huit clos, on peut se demander pourquoi il n'en a pas été de même pour Melbourne. La séance d'autographes/selfies a été annulée et remplacée par une session de questions/réponses. Côté médias, seul le diffuseur officiel peut approcher les pilotes de près. Les images seront ensuite redistribuées aux autres diffuseurs tels que Canal +, Sky Sport F1, ect... Ridicule...

Côté piste, si Mercedes semble déjà devant, nous espérons vraiment que Ferrari continue de cacher son jeu et que le moteur 2020 n'est pas aussi faible qu'il n'y parait. Attendons quelques courses pour savoir ce qu'il a réellement dans le ventre.

Ce qu'il s'est passé en 2019 :
L'an dernier, Ferrari arrivait en tant que grand favori après avoir largement dominé les essais hivernaux. Néanmoins, les rouges ont été totalement transparents, terminant quatrième et cinquième, à près d'une minute de la Mercedes de Bottas. Ce Grand Prix a également été marqué par les premières consignes de course chez Ferrari, puisque le muret des stands a demandé à Charles de ne pas dépasser Vettel alors qu'il avait des pneus beaucoup plus frais et qu'il lui avait repris 10 secondes en autant de tours. Nous verrons bien si cette première course se passera mieux pour les rouges et si les consignes resteront au placard.

Le circuit :
Melbourne a souvent été le théâtre de belles courses et de gros rebondissements. Le circuit de l'Albert Park tire son nom du lac situé en son centre. Il n'est qu'à trois kilomètres au sud de la ville de Melbourne et la F1 y fait étape chaque année depuis 1996. La piste comporte 16 virages pour une longueur de 5,303 km. Le Grand Prix comporte 57 tours ce qui fait une distance totale de 302,271 km.

Les pneus :
Pour ce Grand Prix d'Australie, Charles a choisi 1 train de pneus durs (blancs), 2 de médiums (jaunes) et 9 d'ultra tendres (rouges) comme les deux Red Bull. De son côté, Vettel opte pour 2 de durs, 2 de médiums et 9 de tendres.

Zone DRS :
Cette année encore, il y aura trois zones d'activation du DRS.
La première devant les stands, la deuxième entre les virages 2 et 3, et la troisième entre les virages 11 et 12.

Programme du week-end (heure française) :
Vendredi 13 mars :
02h00 : Essais Libres 1
06h00 : Essais Libres 2

Samedi 14 mars :
04h00 : Essais Libres 3
07h00 : Qualifications

Dimanche 15 mars :
06h10 : Course (57 tours)