RaceForTheWorld - Course 1&2 : 33.000 dollars récoltés et Arthur en tête du championnat !

Hier soir, les pilotes se sont rejoints sur F1 2019 mais cette fois, c'est pour participer à un championnat qu'ils ont créé eux-mêmes. Evidemment, la communication est un peu brouillonne, ce qui explique pourquoi personne n'est au courant des circuits sur lesquels ils vont s'affronter, ni des règles en vigueur et encore moins du format de la course. Néanmoins, il faut toujours donner sa chance au produit et après la #VirtualRace de la semaine dernière, tout indique que nous devrions prendre du plaisir à les suivre.

Qualifications - Course 1 :
Pour cette première séance qualificative du championnat, Nicholas Latifi a la tâche de choisir le premier circuit au hasard et cela tombe sur Abu Dhabi, là où Charles a remporté son titre de GP3. Par contre, ils n'ont pas mis les règles strictes et donc, aucune limite de piste...

Après une première tentative soldée par un gros KO, les pilotes recommencent l’événement et décident de faire les qualifications sur un seul tour lancé. Charles signe un chrono en 1'36''133 mais il n'est que neuvième, à 1''3 de la pole position. Cela est en partie dû au fait qu'il ne soit pas très concentré (il répond aux questions des fans pendant le tour rapide) mais aussi parce que certains s'amusent à couper les chicanes, ce qu'il n'a pas fait. Pour sa part, il n'a pas respecté les limites de pistes au virage 1 et 19. Les autres ont fait pire.

Course 1 :
Au départ, Charles gagne quelques places mais au troisième virage, un beug l'envoie en tête à queue et le fait repartir bon dernier. Au quatrième tour, il remonte treizième en profitant d'un beau cafouillage devant lui mais l'espérance est de courte durée puisqu'il se fait sortir par un pilote alors qu'il était onzième. Une fois de retour en piste, le Monégasque repasse par les stands pour chausser les médiums (jaunes).

La deuxième partie de course est tout bonnement un massacre. En voulant simuler un Safety Car sur demande des fans, les pilotes sont arrivés à 18 d'un coup à la chicane du secteur 2 et on vous laisse imaginer le jeu de quille... La chance est cette fois du côté de Charles passe de dix-huitième sixième en deux virages puis quatrième grâce à une attaque suicide de Giovinazzi qui n'a pas fonctionné.

En fin de course, il remonte deuxième mais se fait dépasser par son frère grâce au DRS. Quelques instants plus tard, il commet une erreur qui permet à Louis Deletraz de monter sur le podium. Sous le drapeau à damiers, Lucas Albon remporte une victoire facile devant Thibaut Courtois qui a profité de diverses pénalités pour remonter, Arthur, Deletraz et Charles qui limite la casse en terminant cinquième.

TOP 10 de la course 1 :
01. A.Albon (Red Bull) Vainqueur
02. T.Courtois (Mercedes)
03. A.Leclerc (Ferrari)
04. L.Albon (Red Bull)
05. C.Leclerc (Ferrari)
06. L.Salvadori (Toro Rosso)
07. L.Norris (McLaren)
08. L.Deletraz (Haas)
09. A.Fuoco (Alfa Romeo)
10. N.Latifi (Williams)

Qualifications - Course 2 :
Pour cette deuxième séance qualificative, les compteurs sont remis à zéro et cette fois, c'est sur le circuit de Silverstone que cela se passe. Cette fois les règles sont un peu plus strictes mais il y a encore beaucoup de laisser aller. Sur son seul tour qualif, Charles signe le cinquième temps mais les écarts sont cette fois plus serrés.

Course 2 :
Le départ se passe cette fois sans encombres et il ne faut que quelques virages pour que les Leclerc prennent les deux premières places. Si Arthur occupe la tête devant Charles, ce n'est que pour quelques instants puisqu'au troisième tour, Lungaard dépasse Charles au freinage du virage 3. Une fois intercalé entre les Ferrari, il se rue dans la voie des stands pour tenter l'undercut.

Au huitième tour, c'est Arthur qui rentre à son tour aux stands et il est imité un tour plus tard par Charles. Après les arrêts de chacun, Arthur est en tête devant Lucas Albon, Lundgaard et Charles qui est en durs (blancs) puisqu'il n'a pas trouvé le bouton "stratégie" sur son nouveau volant. Les autres sont tous en médiums (jaunes), ce qui laisse entrevoir une fin de course difficile.

Si les trois premiers prennent logiquement le large, le Monégasque a du souci à se faire. En effet, Lando Norris (également en médiums) remonte très vite et s'engage alors une belle bataille entre les deux pilotes. Sous le drapeau à damiers, Arthur remporte une superbe victoire tandis que Norris trouve enfin l'ouverture et subtilise la quatrième place de son grand frère à la dernière chicane. Cette course a été beaucoup plus sage, plus sérieuse et c'est ce que l'on préfère !

A la fin de cette première soirée, il a été décidé que seule la course 2 compterait pour le championnat, en raison de la première plus que chaotique et hors des règles. Du coup, Arthur mène devant Lundgaard tandis que Charles devra s'employer s'il veut remporter le titre.

Classement course 2 :
01. A.Leclerc (Ferrari)
02. C.Lundgaard (Renault)
03. L.Albon (Red Bull)
04. L.Norris (McLaren)
05. C.Leclerc (Ferrari)
06. N.Latifi (Williams)
07. G.Russell (Williams)
08. L.Deletraz (Haas)
09. T.Courtois (Mercedes)
10. L.Salvadori (Toro Rosso)

Championnat des pilotes : 
01. A.Leclerc : 25 points
02. C.Lundgaard : 18 points
03. L.Albon : 15 points
04. L.Norris : 12 points
05. C.Leclerc : 10 points
06. N.Latifi : 8 points
07. G.Russell : 6 points
08. L.Deletraz : 4 points
09. T.Courtois : 2 points
10. L.Salvadori : 1 point

Championnat des constructeurs :
01. Ferrari : 35 points
02. Renault : 18 points
03. Red Bull : 15 points
04. Williams : 14 points
05. McLaren : 12 points
06. Haas : 4 points
07. Mercedes : 2 points
08. Toro Rosso : 1 point
09. Alfa Romeo : 0 point
10. Racing Point : 0 point

Prochaine course mardi à 19h00 !