F1 - Styrie : Nouvelle partition de Spielberg mais sous la pluie

Cette saison 2020 sera certainement celle de beaucoup de "premières" et le fait d'avoir un deuxième Grand Prix sur ce circuit de Spielberg vient le confirmer.
Il y a une semaine tout juste, la Formule 1 reprenait ses marques avec des surprises, des interrogations mais aussi des confirmations,...

Pour cette semaine, vendredi matin, lors des essais libres 1, on remarque que Russell a laissé son baquet à Aitken (pilote réserve) et c'est Kubica qui s'installe dans la monoplace de Giovinazzi. La séance est marquée par l'arrivée très attendue des améliorations sur la Ferrari (un nouvel aileron avant et un nouveau fond plat). Cela devait seulement arriver en Hongrie mais Ferrari a décidé d'avancer son programme de développement pour faire face au manque de compétitivité de la semaine dernière.
Latifi et Magnussen font les frais de problèmes techniques. Pendant ce temps, c'est Perez qui signe le meilleur temps de cette séance en 1'04"867 suivi par Verstappen.

L'après-midi, lors des essais libres 2, c'est Ricciardo qui se fait remarquer avec une grosse sortie dans le virage 9. Il perd l'arrière et endommage sa RS20. Il sortira seul de sa monoplace puis ira faire un passage par le centre médical. Il sera autorisé à poursuivre le week-end.
Les pilotes ont vent que le programme du samedi, risque d'être perturbé en raison de fortes pluies. Une annulation possible des essais libres 3 et/ou des qualifications, obligerait l'organisation à prendre en référence les temps de cette séance pour composer la grille. Beaucoup d’écuries se lancent alors dans une recherche de chrono. Ferrari, préfère rester concentrée sur la séance en cours et sur la préparation de la course.
On apprend aussi, que Norris en raison d'un dépassement sur l’AlphaTauri de Pierre Gasly ce matin en essais libres 1, alors qu’un drapeau jaune était agité en piste, écope de trois places de pénalités sur la grille.
Les Mercedes, de nouveau en retrait sur cette séance, laisse Hamilton avec un sixième temps. C'est cette fois Verstappen qui fait le meilleur temps en 1'03"660.

C’est officiel, on oublie le temps des essais libres 2 et la séance de qualifications va finalement bien commencer. Il pleut toujours, le ciel est gris et très incertain. Possible que toute la séance ne s'effectue pas.

Q1 - 18 minutes :
Il est 15h46, c'est Vettel qui vient se positionner en premier à côté du feu rouge de la voie des stands. Charles n'est pas loin derrière (troisième). La Ferrari n°5 signe un premier tour chrono en 1'24"234 pendant que Charles contrôle à +0"423.
Puis, deuxième tour de Charles en 1'23"072, on y croit ! Vettel n’améliore pas et recul vite à la huitième place. La piste évolue et Vettel sort un 1'22"600, Charles au même moment est en 1'21"857. A 10 minutes de la fin de Q1, Bottas lui en 1'19"734 sur son sixième tour prend la tête.
A cinq minutes de la fin, c’est Norris qui donne le ton avec un chrono en 1'19"128, battu quelques secondes plus tard par Hamilton. Charles repassé par les stands, repart pour améliorer sa neuvième place actuelle. Giovinazzi est le premier à deux minutes de la fin, à heurter le mur dans le dernier virage, il arrive à repartir mais il restera bloqué en Q3. Charles, treizième temps est peut-être sauvé par un drapeau rouge qui avorte la Q1 à treize secondes de la fin.

Les éliminés : Grosjean, Giovinazzi, Latifi, Perez, Räikkönen

Q2 - 15 minutes :
Il pleut toujours et comme en Q1, c’est Vettel qui en premier à côté du feu rouge. La prudence est de mise, les quinze pilotes restants, s’élancent en mettant des distances de suite entre eux. Vettel sur son premier tour, signe un chrono en 1'21"078 et Charles en 1'20"490. Pour Hamilton, cela sera beaucoup mieux en 1'18"741. Verstappen arrive maintenant, après un tour soigné à passer Hamilton grâce à un 1'18"155.
A huit minutes de la fin, Charles glisse dans la zone à risque, il est onzième (Vettel huitième). Puis cela ne s'améliore guerre pour les rouges de Maranello, il reste six minutes maintenant, Vettel rejoint Charles dans la mauvaise zone.
Plus que cinq minutes pour cette Q2 et Charles repasse par les stands, pour changer les pneus (on apprend au même moment qu’il est sous investigation avec Kvyat).
Pendant son tour de sortie la pluie s'intensifie et une amélioration devient alors impossible. Le Monégasque reste onzième, faisant de lui le premier éliminé de la Q2. ÀVÀ l'inverse, Vettel passe en Q3 pour 0''083.

On notera la belle performance des Français Ocon et Gasly, qui joueront leur va-tou en Q3

Les éliminés : Magnussen, Kvyat, Stroll, Russel, Leclerc

Q3 - 12 minutes :
C’est maintenant Verstappen qui ouvre sous une pluie battante cette Q3. Vettel et Albon, préfèrent attendre sagement dans leur stand. Le temps de référence est logiquement donné par Verstappen (élancé en premier) en 1'21"800. Bottas ne fait pas mieux que +0"424 et Hamilton +0"265. Vettel est lui bien loin, à +1"740.
Sur sa deuxième tentative, Hamilton signe le meilleur tour, suivi de Verstappen, Gasly, Norris et Ocon !
Il reste six minutes, quand le poleman de la semaine dernière améliore en 1'21"036, mais ce diable d'Hamilton aussi en 1'20"649.
Plus que trois petites minutes et Vettel à quasi deux secondes de retard sur Bottas. A deux minutes, Verstappen améliore mais c’était sans compter avec la monoplace n°44 qui atomise la concurrence avec un chrono en 1’19’702.
Drapeau à damier, cela améliore de partout, mais c’est Hamilton qui restera en pole position pour la quatre-vingt neuvième fois de sa carrière. Ce sera une grille atypique qui nous sera offerte demain car l'Anglais sera suivi par Verstappen mais surtout par Sainz qui devance Bottas, Ocon et Norris.

Classement des qualifications :

01. L. Hamilton (Mercedes)
02. M. Verstappen (Red Bull)
03. C. Sainz (McLaren)
04. V. Bottas (Mercedes)
05. E. Ocon (Renault)
06. L. Norris (McLaren)
07. A. Albon (Red Bull)
08. P. Gasly (Alpha Tauri)
09. D. Ricciardo (Renault)
10. S. Vettel (Ferrari)
11. G. Russell (Williams)
12. L. Stroll (Racing Point)
13. D. Kvyat (Alpha Tauri)
14. C. Leclerc (Ferrari)
15. K. Magnussen (Haas)
16. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
17. S. Perez (Racing Point)
18. N. Latifi (Williams)
19. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
20. R. Grosjean (Haas)

Il y aura encore fort à faire demain mais de nouveau sur une piste sèche.
A l'issu de ce samedi, Charles était sous "double enquête", et c'est pour cela que nous avons retardé notre article.
Il y avait eu un problème entre lui et Kvyat, puis un passage sur la ligne de contrôle non autorisé sous drapeau rouge.

Voici le résultat des enquêtes :

- Charles n’est pas sanctionné pour le passage sur la ligne de contrôle sous drapeau rouge

- Pour avoir gêné Kvyat dans un tour rapide, il est par contre pénalisé de trois places sur la grille et partira donc quatorzième et perd un point sur sa super licence

Déclaration de Charles :
"Très honnêtement, on n’est pas assez performants, on était à 1,7 ou 1,8 seconde. L’équilibre était bon dans la première tentative, on en a perdu un peu dans la seconde et dans les suivantes mais c’était de ma faute. C’était proche avec Seb mais on n’est pas assez rapides. Je suis plutôt content sur le sec, j’ai fait un choix de réglages un peu plus agressif, plus axé sur le train avant, je pense que ça aidera sur le sec, mais on verra comment ça se passe."

Photo : @Scuderia Ferrari Press Office

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *