F1 - Hungaroring : Ferrari devant Red Bull et McLaren !

Après deux premières courses très compliquées,  la Scuderia Ferrari pose ses valises pour le Grand Prix de Hongrie. Si les évolutions techniques restent encore une inconnue, nous espérons qu'elles apporteront un peu plus de positif. Signalons que lors du dernier Grand Prix, les essais libres 3 ont été annulés, la qualification disputée sous la pluie et que la course n'a durée que trois tours. Du coup, impossible de se faire un vrai avis. Il faut donc tout reprendre de zéro, se servir de ce week-end pour engranger des données et essayer d'améliorer le tout à la prochaine course.

Lors des essais libres 1, Charles n'a signé que le septième temps mais il n'a utilisé que des pneus médiums (jaunes) tandis que Vettel a testé les durs (blancs) puis les médiums. La deuxième séance s'est déroulée sous la pluie et n'a donné aucune indication mais lors des essais libres 3, un Verstappen très mécontent de l'équilibre de sa Red Bull et un Charles terminant quatrième nous redonne le sourire. C'est donc avec une grosse force positive que s'annoncent les qualifications !

Q1 - 18 minutes :
Il y a 90% de risque de pluie lorsque s'allume le feu vert à la sortie des stands. Après son premier tour lancé, Charles est cinquième en 1'16''047. Grâce à l'amélioration phénoménale de la piste, Russell signe un superbe troisième temps provisoire, deux places devant Vettel. Gêné par du trafic sur son dernier tour rapide, Charles est douzième mais assure le passage en Q2.

Les éliminés : Magnussen, Kvyat, Grosjean, Giovinazzi et Raikkonen.

Q2 - 15 minutes :
Au départ de la deuxième partie des qualifications, les Racing Point, les Renault et Hamilton sont les seuls à s'élancer en pneus médiums (jaunes) alors que les autres sont tous en tendres (rouges). De son côté, Charles loupe son premier tour lancé à cause d'une grosse erreur à la chicane. Sur sa deuxième tentative où il n'a pas le droit à l'erreur, le Monégasque ne faiblit pas et remonte troisième juste devant Vettel. C'est la première fois de la saison où les deux Ferrari atteignent la Q3 et il faut quand même s'en réjouir. Signalons que demain, les deux Racing Point seront les seules du TOP 10 à s'élancer en médiums (jaunes). Chez Red Bull, Albon s'est retrouvé dans le trafic et n'atteint pas la Q3.

Les éliminés : Ricciardo, Russell, Albon, Latifi et Ocon.

Q3 - 12 minutes :
La lutte pour la pole position n'en est même pas une, tellement Mercedes est au-dessus du lot. La preuve avec le premier tour lancé d'Hamilton. Le Britannique signe une fantastique 1'13''613 venu d'un autre monde. Il colle trois dixièmes à Bottas et presque deux secondes aux Ferrari, septième et huitième. Même si l'écart est impressionnant, nous ne perdons pas de vu que l'objectif est de se rapprocher des McLaren, Racing Point et Red Bull avant d'espérer chatouiller les Mercedes.

Sur un deuxième tour lancé, Vettel améliore (P3) en 1'14''774 tandis que Charles (P4) en fait de même en 1'14''817. Quelques instants plus tard, les Racing Point repassent logiquement devant les Ferrari qui devancent un Max Verstappen toujours très mécontent de sa voiture. Mieux encore, elles devancent Norris et Sainz (sous enquête des commissaires) qui n'occupent que la huitième et neuvième place. Voilà qui pourrait être intéressant du côté du championnat des constructeurs. Vivement la course de demain !

Classement des qualifications :
01. L.Hamilton (Mercedes)
02. V.Bottas (Mercedes)
03. L.Stroll (Racing Point)
04. S.Perez (Racing Point)
05. S.Vettel (Ferrari)
06. C.Leclerc (Ferrari)
07. M.Verstappen (Red Bull)
08. L.Norris (McLaren)
09. C.Sainz (McLaren)
10. P.Gasly (Alpha Tauri)
11. D.Ricciardo (Renault)
12. G.Russell (Williams)
13. A.Albon (Red Bull)
14. N.Latifi (Williams)
15. E.Ocon (Renault)
16. K.Magnussen (Haas)
17. D.Kvyat (Alpha Tauri)
18. R.Grosjean (Haas)
19. A.Giovinazzi (Alfa Romeo)
20. K.Raikkonen (Alfa Romeo)

Déclaration de Charles :
"Honnêtement, la troisième ligne c'est mieux que ce que nous espérions. C'est pas trop mal même si l'écart avec les Mercedes est assez impressionnant. Celui avec les voitures derrière nous est très faible donc nous verrons pendant la course. Les Racing Point sont très compétitives et ce ne sera pas facile pour nous d'aller les chercher."