F1 - Hungaroring : encore une course gâchée par la stratégie !

Après la qualification encourageante d'hier, les cartes sont totalement redistribuées puisque la pluie a fait son apparition quelques minutes avant le départ de la course. Si elle ne devrait pas revenir durant le Grand Prix, il faudra faire quand même très attention dans les premiers virages puisque la piste sera trempée. Cela se confirme dès les tours de mise en grille puisque Max Verstappen loupe son freinage au virage 12, bloque sa roue et vient heurter le mur de pneus à petite vitesse. Le choc casse quand même son axe de roue et il faut un miracle des mécaniciens Red Bull pour réparer la voiture dans les tamps.

Le tour de formation lève le voile sur les différents choix de pneus et il est très simple puisque tout le monde s'élance en pneus intermédiaires (verts) sauf Magnussen qui est en pluie (bleus). Juste avant de venir se replacer sur la grille, les Haas et Giovinazzi rentrent aux stands pour passer les médiums (jaunes) prévus pour piste sèche.

Au départ, Bottas et Perez restent scotchés sur la grille. De son côté, Charles gagne deux positions tandis que Verstappen et Vettel (du bon côté de la piste) prennent un départ canon et viennent se placer à la troisième et quatrième place. Il n'en fallait pas tant à Hamilton qui boucle le premier tour avec trois secondes d'avance sur Stroll.

Au début du troisième tour, Charles rentre aux stands pour chausser les tendres (rouges) tandis que Bottas choisi les médiums (jaunes). En trois tours, la majorité des pilotes s'arrêtent et repartent en médiums. Charles se retrouve donc le seul en tendres, avec les mauvais pneus et la mauvaise stratégie. A partir de là, le reste de la course s'annonce déjà compliqué.

Au dix-huitième tour, Charles qui faisait le bouchon avec ses pneus complètement détruits montre une belle défense face à Albon qui demande plus de puissance moteur. Quelques instants plus tard, c'est  Vettel qui prend l'avantage sur son équipier,qui, lui, s'arrête une deuxième fois en 20 tours.

Au trente-et-unième tour, Vettel s'arrête à son tour et repart également en pneus durs. L'Allemand est ressorti 4 secondes devant Charles qui, après 12 tours passés derrière Norris, prend enfin l'avantage sur la McLaren. Le temps perdu est colossal alors qu'on se demande encore pourquoi Ferrari a choisi les tendres (rouges) pour Charles alors que l'intégralité des autres pilotes étaient en médiums (jaunes).

A 20 tours de l'arrivée, on annonce aux deux Ferrari qu'elles ne changeront plus de pneus. Si Vettel (qui a bénéficié de la bonne stratégie car il a insisté pour avoir les médiums au lieu des tendres) navigue en cinquième position, Charles n'est que dixième et ne peut espérer qu'un miracle venu du ciel. Ses pneus ont déjà 22 tours alors que ceux des autres en ont entre 8 et 15. Le Monégasque ne peut rien y faire. Il est totalement impuissant et terminera seulement onzième.

Sous le drapeau à damiers, Hamilton remporte une course qui a été d'un calme olympien pour lui. Le Britannique prend la tête du championnat pour un point et ne la quittera sûrement plus.

En deuxième position, Verstappen peut remercier ses mécaniciens, tant ils ont été efficaces pour réparer ce qui semblait irréparable. Bottas complète le podium après avoir été transparent durant toute la course. Il perd la tête du championnat et ne la reverra sans doute plus.

Chez Ferrari, la situation est très mitigée. Vettel termine finalement sixième en bénéficiant de la bonne stratégie. C'est ce que vaut la SF1000 aujourd'hui. Malheureusement, la course de Charles a été ruinée par la stratégie. Ce n'est pas la première fois que ça arrive et il faut une nouvelle fois espérer que ce sera la dernière. Les dix jours de repos arrivent à point nommé pour l'équipe de Maranello. Il faut continuer à faire de son mieux et tenter de s'améliorer pour Silverstone même si le circuit devrait être très compliqué pour les rouges, tellement les lignes droites sont longues.

Enfin, terminons par la très belle stratégie de Haas, qui parvient à rentrer dans les points grâce à Magnussen après un arrêt dès la fin du tour de chauffe. Dommage qu'il perde une place à cause d'une pénalité de 10 secondes pour avoir reçu un message à la radio étant non-réglementaire.

Classement de la course : 
01. L.Hamilton (Mercedes) Vainqueur
02. M.Verstappen (Red Bull)
03. V.Bottas (Mercedes)
04. L.Stroll (Racing Point)
05. A.Albon (Red Bull)
06. S.Vettel (Ferrari) 
07. S.Perez (Racing Point)
08. D.Ricciardo (Renault)
09. C.Sainz (McLaren)
10. K.Magnussen (Haas)
11. C.Leclerc (Ferrari)
12. D.Kvyat (Alpha Tauri)
13. L.Norris (McLaren)
14. E.Ocon (Renault)
15. R.Grosjean (Haas)
16. K.Raikkonen (Alfa Romeo)
17. A.Giovinazzi (Alfa Romeo)
18. G.Russell (Williams)
19. N.Latifi (Williams)
20. P.Gasly (Alpha Tauri) OUT

TOP 5 du championnat des pilotes : 
01. L.Hamilton : 63 points
02. V.Bottas : 58 points
03. M.Verstappen : 33 points
04. L.Norris : 26 points
05. A.Albon : 22 points
...
07. C.Leclerc : 18 points
09. S.Vettel : 9 points

Classement des constructeurs : 
01. Mercedes : 121 points
02. Red Bull : 55 points
03. McLaren : 40 points
- Racing Point : 40 points
05. Ferrari : 27 points
06. Renault : 12 points
07. Alpha Tauri : 7 points
08. Alfa Romeo : 2 points
09. Haas : 1 points
10. Williams : pas de point

Déclaration de Charles après l'arrivée :
"Dans les premiers instants de la course, je voulais passer les pneus pour piste sèche et avec du recul, on peut dire que la stratégie d'utiliser les pneus tendres n'était pas la bonne. Nous devons apprendre de ça mais selon-moi, ça n'aurait peut-être pas tant changé que ça. J'aurais quand même été en difficulté en fin de course. Nous devons regardé les données parce que je ne comprend pas comment nous sommes passé d'une voiture assez performante à une voiture très difficile à conduire. Nous n'avons pas fait de grands changements donc nous devons analyser ça. Pour ce qui est de la course, il est difficile d'en tirer quelque chose de bon. Nous devons continuer à travailler."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *