F1 2020 - 70ème anniversaire : Charles a réalisé la course parfaite !

Au lendemain d'une qualification que l'on savait difficile pour les Ferrari, Charles se veut réaliste et estime qu'un Top 6 serait "incroyable" compte-tenu des performances de sa SF1000. Le Monégasque peut y parvenir car son rythme de course était meilleur que celui de Gasly tandis que Ricciardo doit espérer une course parfaite pour marquer de gros points. Onzième sur la grille, Vettel est loin mais il a l'avantage de pouvoir choisir ses pneus pour le départ.

Le tour de formation lève le voile sur le choix des pneus et il est assez simple puisque presque tout le monde s'élance en médiums (jaunes). Seuls Verstappen, Vettel, Sainz, Kvyat et Räikkönen sont en pneus durs (blancs).

A l'extinction des feux, Bottas prend un envol idéal tandis que Charles perd deux places et se retrouve dixième. Juste derrière lui, la malchance poursuit Vettel puisqu'il part en tête à queue dès le premier virage. Au sixième tour, le Monégasque profite de l'arrêt ultra précipité d'Albon qui est le premier à passer par les stands. Si Gasly se calque sur la stratégie de son remplaçant chez Red Bull, l'ingénieur de Charles lui communique qu'il doit pousser pendant encore une dizaine de tours. Dès lors, c'est une stratégie à un seul arrêt qui semble privilégiée, reste à savoir si les pneus tiendront le coup.

Au dix-huitième tour, soit dix tours après Albon, Ferrari rappelle Charles vers les stands mais son arrêt est un peu long. Il ressort derrière Norris mais parvient quand même à devancer Gasly et Albon. Il a donc gagné deux places et même trois, en prenant l'avantage sur Norris grâce au DRS. Contre toute attente, le rythme de la Ferrari est très bon dans cette première partie de course. Charles (qui demande plusieurs fois de passer au plan C) roule légèrement plus vite que la Renault de Ricciardo et bien plus vite que les Racing Point dont la conception est de plus en plus contestée.

A la mi-course, Ricciardo, Hülkenberg et Stroll optent pour un deuxième arrêt tandis que Charles continue. Mieux, il prend de l'avance sur ces trois pilotes, tandis que son ingénieur accepte enfin de basculer sur le plan C.

A dix tours de l'arrivée, Charles est confortablement installé à la quatrième place grâce à une super stratégie et une parfaite gestion de pneus. Il a plus de 15 secondes d'avance sur Stroll et préfère assurer car il ressent des vibrations due à ses pneus vieux de 24 tours. Quitte à connaître une année blanche en terme de victoires, autant maximiser l'apprentissage et la gestion des pneus. Le jour où la voiture sera au niveau, il sera sans doute plus que redoutable !

Devant, et même si on avait pris l'habitude de ne plus parler des Mercedes tant elles sont au-dessus du lot, des pneus cloqués ont eu raison de leur course. La preuve avec Verstappen, qui, grâce à très bon rythme de course, et une meilleure gestion des pneus a pris le contrôle total de la course.

Sous le drapeau à damiers, c'est une superbe victoire stratégique pour Max Verstappen ! Le pilote Red Bull termine devant Hamilton qui a pris l'avantage sur Bottas à trois tours de l'arrivée grâce à un arrêt plus tardif.

Charles termine quatrième et c'est un résultat absolument fantastique pour lui et la Scuderia Ferrari. Il a, une fois de plus surexploité sa voiture. Malgré sa malchance, Vettel n'avait pas un si mauvais rythme de course que ça, aujourd'hui. Il termine à 10 secondes de la huitième place d'Ocon alors qu'il a fait un tête à queue au premier tour et qu'il est ressorti dans le trafic après son premier arrêt. Sa course aurait pu être très différente avec une autre choix tactique...

Notons quand même la très bonne stratégie employée pour Charles, qu'il a lui-même sollicitée. Il a, en effet, demandé à quatre reprises de passer au plan C. L'équipe l'a écouté et le résultat est là. C'est aussi ça un grand pilote. On tape souvent sur Ferrari quand ils font mal les choses mais aujourd'hui, tout était parfait ! Grazie ragazzi !

Au championnat, Charles remonte quatrième et possède désormais 7 points d'avance sur Norris et 9 sur Albon. L'objectif serait de tenir puis de conforter cette quatrième place, ce qui serait déjà très beau avec les faiblesses de la voiture actuelle.

Classement de la course : 
01. M. Verstappen (Red Bull) Vainqueur
02. V. Bottas (Mercedes)
03. L. Hamilton (Mercedes)
04. C. Leclerc (Ferrari)
05. A. Albon (Red Bull)
06. L. Stroll (Racing Point)
07. N. Hülkenberg (Racing Point)
08. E. Ocon (Renault)
09. L. Norris (McLaren)
10. D. Kvyat (Alpha Tauri)
11. P. Gasly (Alpha Tauri)
12. S. Vettel (Ferrari)
13. C. Sainz (McLaren)
14. D. Ricciardo (Renault)
15. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
16. R. Grosjean (Haas)
17. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
18. G. Russell (Williams)
19. N. Latifi (Williams)
20. K. Magnussen (Haas) OUT

TOP 5 du championnat des pilotes : 
01. L. Hamilton : 107 points
02. M. Verstappen : 77 points
03. V. Bottas : 73 points
04. C. Leclerc : 45 points
05. L. Norris : 38 points
...
13. S. Vettel : 10 points

Classement des constructeurs : 
01. Mercedes : 180 points
02. Red Bull : 113 points
03. Ferrari : 55 points
04. McLaren : 53 points
05. Racing Point : 41 points
06. Renault : 36 points
07. Alpha Tauri : 14 points
08. Alfa Romeo : 2 points
09. Haas : 1 points
10. Williams : pas de point

Déclaration de Charles après l'arrivée :
"Cette quatrième place à une saveur de victoire pour moi. Je suis beaucoup plus content que la semaine dernière puisque nous avons fini troisième en partant quatrième. Là nous partions huitième et très honnêtement, je ne sais pas d'où venait ce très bon rythme de course. Alors tant mieux mais on doit quand même comprendre d'où ça vient. C'est une très bonne surprise en tout cas. Pour ce qui est de la stratégie, j'ai demandé plusieurs fois à l'équipe de passer au plan C, ce qui consistait à ne faire qu'un seul arrêt. Mon ingénieur n'était pas tout à fait sûr à cause de l'usure des pneus mais j'ai fait très attention et c'est passé donc je suis très content."

Déclaration de Mattia Binotto :
"La stratégie que Charles a voulu était la meilleure solution pour nous aujourd'hui. La semaine dernière mais surtout ce week-end, il a démontré qu'il savait très bien gérer l'usure des pneus. Il démontre aussi qu'il s'améliore beaucoup de ce côté là. On connait son talent, sa vitesse et si maintenant il gère très bien le côté stratégique et qu'il la facilite, ça lui donnera forcément des avantages."

3 réflexions au sujet de « F1 2020 - 70ème anniversaire : Charles a réalisé la course parfaite ! »

  1. Oui en effet, une stratégie et un savoir faire remarquable !!
    Un poste excellent Mathieu
    Merci

  2. Charles est un futur champion du monde en puissance. Reste à savoir quand FERRARI lui donnera le matériel qu'il mérite.

Les commentaires sont fermés.