F1 2020 : en route pour Barcelone !

Quatre jours après la chaleur de Silverstone, place à la canicule de Barcelone. Si nous nous attendions à un Grand Prix du 70ème anniversaire très compliqué pour Charles, il n'en a rien été. Le Monégasque a fait une course parfaite, prouvant qu'il pouvait imposer sa propre stratégie et gérer la dégradation de ses pneus d'une manière incroyable. Avec une chaleur écrasante déjà annoncée, espérons que ce Grand Prix d'Espagne soit une nouvelle bonne surprise pour les fans de la Scuderia Ferrari.

Si les Mercedes font main basse sur la victoire depuis 2014 (sauf 2016), la course du week-end dernier a prouvé qu'elles étaient en délicatesse avec leurs pneus lorsque grimpe le thermomètre. Verstappen le sait et il aimerait bien ajouter un deuxième Grand Prix d'Espagne à son palmarès après celui de 2016 lorsque les Mercedes d'Hamilton et Rosberg se sont donnés rendez-nous dans le bac à graviers du virage 4.

Du côté des rouges, Charles voudra forcément confirmer après sa troisième et quatrième place obtenues en Grande-Bretagne. Pour sa part, Vettel recevra un nouveau châssis et sera sans doute en position de marquer des points.

Le circuit :
Long de 4,7 kilomètres, c'est celui que les pilotes connaissent le mieux, tant il est prisé par la F1 (et les catégories inférieures) pour les essais hivernaux. Nous espérons qu'il conviendra à la SF1000, surtout dans la ligne droite des stands qui, à elle seule, mesure un quart de la longueur totale du circuit. Un bon moteur (ou un faible aéro) y est donc crucial.

Zones DRS :
Ce week-end, il y aura deux zones de DRS. La première dans la ligne droite des stands, la seconde entre les virages 11 et 12.

Pneus :
Les écuries vont disposer des gommes C1, C2 et C3, les mêmes que nous avons vues pour le Grand Prix de Grande-Bretagne où Charles a terminé troisième.

Déclaration de Charles :
"La piste de Barcelone est un classique. Nous faisons tellement de kilomètres ici chaque année en tests que nous pouvons dire qu’elle n’a aucun secret pour nous. Cette année, comme nous courrons ici au plus fort de l’été, il sera intéressant de voir comment notre voiture se comporte par temps très chaud. Comme cela a été le cas lors des deux courses de Silverstone, je pense que la gestion des pneus sera très importante. C’est quelque chose sur lequel nous avons beaucoup travaillé et en Angleterre cela a payé. Il sera important de ne pas commettre d’erreur en qualifications pour essayer de tirer le meilleur parti de la voiture en configuration course."

Les horaires de ce week-end : 
Vendredi 14 août : 
11h00 : Essais Libres 1
15h00 : Essais Libres 2

Samedi 15 août : 
12h00 : Essais Libres 3
15h00 : Qualifications

Dimanche 16 août : 
15h10 : Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *