F1 2020 - Barcelone : quand l'électronique s’emmêle !

Le tour de formation lève le voile sur le choix des pneus et il est assez simple puisque le top 10 prendra le départ en gommes tendres (rouges) ainsi que Kvyat, Magnussen et Russel. Le reste de la grille est en médiums (jaunes).

A l'extinction des feux, Charles prend un bon départ et dépasse la McLaren de Norris tandis que Verstappen prend le meilleur sur Bottas. Au quatrième tour, Charles est dans la zone DRS de Gasly mais ne trouve pas l'ouverture. Pas simple d'être à l'attaque et en même temps de conserver un maximum de fraîcheur sur ses gommes.

Au neuvième tour, il sort Norris de sa zone DRS mais butte toujours sur Gasly. A cet instant, Charles hésite entre le plan A et le plan B. Au dix-huitième passage, on se dit qu'il n'est pas complètement largué et qu'un TOP 5 est encore possible puisque Perez ne le devance que de huit secondes. Trois tours plus tard, Charles profite de la dégradation des pneus de Gasly pour revenir dans sa zone DRS. Néanmoins, avec un gros déficit moteur, rien n'y fait.

Il faut attendre le vingt-deuxième tour et l'arrêt aux stands du Français pour voir le Monégasque prendre l'avantage. Dès lors, ses chronos s'améliorent et il remonte sur les Racing Point au rythme d'une demi-seconde au tour. Au même instant, son ingénieur lui confirme le basculement du plan A au plan B. Reste à savoir si l'on se dirige vers la même stratégie que le week-end dernier, à savoir course avec un seul arrêt.

C'est au vingt-huitième tour que Charles rentre aux stands pour passer les médiums. Il repart douzième derrière Kvyat mais le dépasse aussitôt grâce à un superbe freinage au virage 5. Le pilote de la Ferrari numéro 16 profite également du "bouchon Ocon" pour recoller au groupe Albon, Sainz, Norris. La bataille avec ce dernier est intense et les deux pilotes manquent à plusieurs reprises de se toucher.

Malheureusement, Charles abandonne juste après la mi-course. Arrivé dans la dernière chicane, son moteur s'éteint sans prévenir et l'envoie en tête à queue. Après plusieurs secondes immobilisé en bord de piste, il parvient quand même à repartir mais trop tard, il est bon dernier.

Les espoirs de la Ferrari reposent maintenant sur Vettel qui est à la porte des points. L'Allemand profite de la même stratégie que celle de Charles (un seul arrêt) et remonte petit à petit jusqu'à venir se placer septième.

Sous le drapeau à damiers, Hamilton remporte sa quatre-vingt huitième victoire sans avoir eu à subir la concurrence. Verstappen n'a rien pu faire tandis que Bottas a encore perdu des plumes pendant la course. Néanmoins, le pilote Red Bull est le seul rempart aux flèches d'argent pour la réalisation des doublés. Côté performance, signalons que seuls les trois pilotes qui composent le podium terminent dans le même tour.

Au championnat et malgré son abandon, Charles parvient quand même à conserver sa quatrième place mais Stroll, Albon et Norris ne sont pas loin derrière. La prochaine course se déroulera à Spa-Francorchamps, un circuit typé moteur, ce que la SF1000 n'a pas du tout. Ce sera un week-end difficile et il faudra sans doute prier pour un nouveau miracle !

Classement de la course : 
01. L.Hamilton (Mercedes) Vainqueur
02. M.Verstappen (Red Bull)
03. V.Bottas (Mercedes)
04.  L.Stroll (Racing Point)
05. S.Perez (Racing Point)
06. C.Sainz (McLaren)
07. S.Vettel (Ferrari)
08. A.Albon (Red Bull)
09. P.Gasly (Alpha Tauri)
10. L.Norris (McLaren)
11. D.Ricciardo (Renault)
12. D.Kvyat (Alpha Tauri)
13. E.Ocon (Renault)
14. K.Räikkönen (Ferrari)
15. K.Magnussen (Haas)
16. A.Giovinazzi (Alfa Romeo)
17. G.Russell (Williams)
18. N.Latifi (Williams)
19. R.Grosjean (Haas)
20. C.Leclerc (Ferrari) OUT

TOP 5 du championnat des pilotes : 
01. L. Hamilton : 132 points
02. M. Verstappen : 95 points
03. V. Bottas : 89 points
04. C. Leclerc : 45 points
05. L.Stroll : 40 points

11. S. Vettel : 16 points

Classement des constructeurs : 
01. Mercedes : 221 points
02. Red Bull : 135 points
03. McLaren : 62 points
04. Ferrari : 61 points
05. Racing Point : 41 points
06. Renault : 36 points
07. Alpha Tauri : 16 points
08. Alfa Romeo : 2 points
09. Haas : 1 points
10. Williams : pas de point

Déclaration de Charles après l'arrivée :
"Je ne sais pas ce qu’il s’est passé parce que mon volant s’est éteint subitement, en plein milieu du virage. Ça a eu pour conséquence de bloquer mes roues arrières et je suis parti en tête à queue. C’est dommage parce que nous avions fait un bon premier relais avec les tendres puisque nous étions plus rapides que ceux qui avaient des médiums. Nous n’avons pas pu montrer notre plein potentiel et c’est dommage parce que nous étions sur une stratégie à un seul arrêt."