F1 2020 - Spa-Francorchamps : comme prévu, les Ferrari restent en Q2.

On dit parfois que les années se suivent mais ne se ressemblent pas.
Si l'on se remémore le crash qui a malheureusement coûté la vie à notre ami Anthoine Hubert l'an dernier, c'est évidemment une bonne chose. A l'inverse, si l'on se souvient de la victoire de Charles en 2019, on peut clairement dire que nous sommes nostalgiques de cette époque, tant cette année, les piètres performances de la SF1000 nous font de la peine.

Comme toujours les essais libres 1 ne font pas grand jour sur le réel potentiel des voitures mais un constat est pourtant déjà possible : les Mercedes sont une nouvelle fois devant et Charles, avec dix-huit tours (gommes dures puis tendres), ne peut faire mieux que quatorzième. Son meilleur tour en 1'45"759 est à 1"266 de Bottas. Derrière, Vettel est encore plus lent.

Lors des essais libres 2, la pluie se fait attendre mais finalement, les gommes pluies et intermédiaires restent dans leurs couvertures. Pas de miracle pour Charles qui recule même d'un cran et se positionne quinzième. La "petite surprise" de la session est de voir Verstappen et Ricciardo se tenir en quatre dixièmes. A la fin de cette première journée, Charles nous apparaît désemparé. Cela nous laisse peu d'espoir pour la suite du weekend.

Les essais libres 3 confirment bien que les Ferrari souffrent grandement dans les Ardennes. Malgré une séance perturbée par la pluie, Charles dégringole à la dix-septième place quand Vettel est bon dernier. Charles pointe maintenant à presque deux secondes d’Hamilton.

Pour les qualifications, seule la pluie et un coup de génie de Charles sont à espérer. C'est une option qu’on affectionne particulièrement ici.

Q1 - 20 minutes :
Le premier tour de Charles en 1'44''228 est encourageant puisqu'il est huit dixièmes plus rapide que ce matin. Néanmoins, ce n'est clairement pas assez vite pour espérer mieux que la quatorzième place. Le Monégasque est le plus rapide des six pilotes à avoir un moteur Ferrari. Vettel, trois dixièmes moins rapide que son équipier, n'est que dix-neuvième.

Sur le deuxième tour lancé, le Monégasque améliore en 1'43''656 et il peut remercier Magnussen de s'être sorti dans le bac à graviers. C'est ce qui lui permet de passer en Q2 pour 87 millièmes. Vettel passe aussi le cap de la Q1 et une fois n'est pas coutume, il est devant Charles.

Les éliminés : Räikkönen, Grosjean, Giovinazzi, Latifi et Magnussen.

Q2 - 15 minutes :
Cette fois c'est sûr, les Ferrari ne passeront pas le cap de la Q2. Après la première tentative, Vettel est treizième en 1'43''696 tandis que Charles n'est que quatorzième (1'43''959) avec moins d'appui aérodynamique.

Dans la deuxième partie de cette Q2, Charles parvient à améliorer et il repasse devant Vettel pour un petit dixième. Avec une treizième et quatorzième place, les Ferrari ne passent pas en Q3. C'est triste mais ça reflète les performances de la SF1000.

Les éliminés : Kvyat, Gasly, Charles, Vettel et Russell.

Q3 - 12 minutes :
La première tentative offre la pole provisoire à Hamilton qui en profite pour prendre le nouveau record du circuit en 1'41''451. Pour vous faire une petite idée, c'est une seconde et demie plus rapide que le meilleur temps de Charles en Q2. Si Bottas est deuxième, la surprise vient de Ricciardo qui signe un superbe troisième temps.

Dans la deuxième tentative, Hamilton assomme la concurrence et améliore le record du circuit en 1'41''252. Bottas est à une demi-seconde tandis que Verstappen échoue à quelques petits millièmes du Finlandais. Ricciardo est quatrième.

Derrière, très loin derrière, l'heure est à la tristesse chez Ferrari. Nous ne sommes même pas énervés de voir les rouges aussi loin en terme de performance, nous sommes simplement tristes. Si Williams a réussi à s'améliorer, il faut absolument que Ferrari s'en inspire. Pour demain, il faut espérer la pluie mais même si elle arrive, nous savons que ce sera très difficile puisque la SF1000 a de gros problèmes en terme d'équilibre. Espérons simplement un miracle et quelques petits points pour récompenser un Charles Leclerc qui ne baisse jamais les bras.

Classement des qualifications :
01. L. Hamilton (Mercedes)
02. V. Bottas (Mercedes)
03. M. Verstappen (Red Bull)
04. D. Ricciardo (Renault)
05. A. Albon (Red Bull)
06. E. Ocon (Renault)
07. C. Sainz (McLaren)
08. S. Perez (Racing Point)
09. L. Stroll (Racing Point)
10. L. Norris (McLaren)
11. D. Kvyat (Alpha Tauri)
12. P. Gasly (Alpha Tauri)
13. C. Leclerc (Ferrari)
14. S. Vettel (Ferrari)
15. G. Russell (Williams)
16. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
17. R. Grosjean (Haas)
18. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
19. N. Latifi (Williams)
20. K. Magnussen (Haas)

Déclaration de Charles après les qualifications :
"Je pense que le seul fait de passer en Q2 est une surprise pour nous. C'est triste de dire ça mais on pensait qu'on aurait beaucoup de mal à y accéder. Nous partirons treizième et s'il ne pleut pas, ce sera très compliqué. Je ne sais pas pourquoi nous sommes aussi loin ce week-end. C'est un peu inquiétant, il va falloir que nous travaillons encore pour comprendre ce qu'il ne va pas."