F1 2020 : en route pour Monza !

Quatre jours après un Grand Prix de Belgique indécent au niveau de la performance de sa voiture, Charles se rend maintenant à Monza, le circuit sur lequel il a remporté sa première victoire en Formule Renault ALPS mais aussi en Formule 1. Malheureusement, ici, la puissance moteur sera plus que jamais un handicap. Les rouges devraient énormément souffrir et il n'est pas impossible de les voir échouer dès la Q1. Même le meilleur des miracles ne pourra pas y faire grand chose.

Iñaki Rueda, chef de la stratégie de Ferrari, a expliqué l'intervention faite sur la voiture de Charles lors de son arrêt :
L'équipe a du ajouter de l'air comprimé dans le système pneumatique. Il faut savoir que les moteurs de F1 ont besoin d'air comprimé, en plus de l'essence, pour fonctionner. Parfois, il est possible que la consommation de cet air comprimé soit trop importante et c'est ce qui s'est passé pour Charles. Un mécanicien a donc du brancher une bouteille sur sa voiture pendant son arrêt au stand, occasionnant une immobilisation supplémentaire d'environ trois secondes et la perte d'une place au profit de Räikkönen.

Le circuit :
Situé au nord de Milan, le circuit de Monza est considéré comme le temple de la vitesse et évidemment, les pilotes Ferrari y sont traités comme des rois. Avec les vitesses folles de cette année, les spécialistes annoncent 360km/h en bout de ligne droite. Long de 5,793km, il comporte 10 virages ce qui fait de lui l'un des circuits les plus rapides de la saison. En 2004, Juan Pablo Montoya y avait signé le tour le plus rapide de l'histoire (262,242 km/h de moyenne) et il sera intéressant de voir s'il sera battu cette année.

Les horaires : 
Vendredi 4 septembre :
11h00 : Essais Libres 1
15h00 Essais Libres 2

Samedi 5 septembre : 
12h00 : Essais Libres 3
15h00 : Qualifications

Dimanche 6 septembre : 
15h10 : Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *