F1 2020 - Bahreïn : dur retour à la réalité pour Ferrari !

Deux semaines après la Turquie, le monde de la F1 pose ses valises à Bahreïn pour ce week-end et y restera jusqu'au suivant puisqu'il y aura deux courses en deux semaines sur ce circuit.

Durant les deux séances d'essais libres, les équipes sont mises à contribution par Pirelli. Le manufacturier Italien veut tester ses pneus prototypes pour 2021 et pour cela, deux trains sont alloués à chaque pilote. Chez Ferrari, la première séance est presque exclusivement dédiée à la compréhension de cette nouvelle gomme ainsi que les trois quarts de la deuxième. Très critiquée par l'ensemble des pilotes, cette gomme ne donne aucune adhérence et a accentué le problème d'équilibre de la SF1000.

Dans la dernière séance, il faut attendre 20 minutes pour voir les pilotes en piste. Sur son premier tour chrono, Charles signe le cinquième temps en 1'30''428 mais il n'améliore pas sur le second. Sur une deuxième tentative, il améliore en 1'30''483 mais souffre de beaucoup de sous-virage. Un dernier tour rapide avec les mêmes gommes ne lui permet pas d'améliorer mais son ajustement d'aileron avant quelques instants plus tôt semble assez encourageant.

C'est donc dans l'incertitude la plus totale que s'élancent les rouges pour les qualifications. La SF1000 semble souffrir de son moteur pour la première fois depuis longtemps et les choses s'annoncent compliquées puisque les pilotes sont à fond pendant 64% du tour.

Q1 - 18 minutes :
Parti en milieu de Q1, Charles se retrouve englué dans le trafic puisqu'il est gêné durant son tour de préparation par Stroll, Norris et même Vettel qui profite du ralentissement de chacun pour le dépasser. Après le premier tour chrono de chacun, Vettel est dixième en 1'29''718, Charles seulement quinzième en 1'30''049. Dans son dernier tour rapide, le Monégasque profite de l'amélioration de la piste pour remonter neuvième en 1'29''137. Ce sera très dur de passer en Q2.

Les éliminés : Giovinazzi, Raïkkönen, Magnussen, Grosjean et Latifi.

Q2 - 15 minutes :
Dans la première tentative, tous les pilotes s'élancent en pneus médiums (jaunes) sauf Albon et les Alpha Tauri qui prennent l'option des tendres (rouges). Malheureusement, personne n'a le temps d'effectuer un tour chrono puisque Sainz déclenche un drapeau rouge. Le futur équipier de Charles a vu ses freins arrière se bloquer au freinage du premier virage, ce qui l'a envoyé en tête à queue. Dans l'impossibilité de repartir, il n'a pas d'autre choix que de mettre pied à terre. C'est une position de gagnée pour les Ferrari, ce qui n'est pas pour nous déplaire.

Avec une seule tentative en Q2 et un léger sous-virage à la sortie du premier virage, il n'y a pas de miracle possible. Vettel termine onzième et Charles douzième. Fait rare, ce week-end le Monégasque semble un peu en retrait par rapport à son équipier. On ne parle pas de plusieurs dixièmes mais de petits millièmes qui sont là pour faire la différence. En 2019, Charles avait réalisé son meilleur temps en 1'27''866 alors que cette année, il l'effectue en 1'29''165 (+1''299). Avec un moteur aussi peu performant, il ne peut pas y faire grand chose et ce sera encore pire le week-end prochain. Seuls un éclair de génie et une grosse part de chance pourront améliorer les choses. Espérons simplement que demain soit un jour meilleur !

Les éliminés : Vettel, Charles, Stroll, Russell et Sainz.

Q3 - 12 minutes :
Dans la première tentative, la piste semble un peu plus lente mais elle n'empêche pas Hamilton de signer la pole provisoire en 1'27''677. Verstappen n'est qu'à un dixième tandis que Bottas n'est que troisième devant Perez et Gasly.

Dans la deuxième tentative, le Britannique améliore en 1'27''264 ce qui est quatre dixièmes plus rapide que ce qu'il venait de faire ! C'est la quatre-vingt dix-huitième pole de Lewis Hamilton qui n'a aucun vrai rival dans cet exercice. Bottas accuse deux dixièmes de retard, Verstappen quatre. Derrière le trio habituel, Albon signe un très bon quatrième temps et se rachète après son gros crash d'hier.

Classement des qualifications :
01. L.Hamilton (Mercedes)
02. V.Bottas (Mercedes)
03. M.Verstappen (Red Bull)
04. A.Albon (Red Bull)
05. S.Perez (Racing Point)
06. D.Ricciardo (Renault)
07. E.Ocon (Renault)
08. P.Gasly (Alpha Tauri)
09. L.Norris (McLaren)
10. D.Kvyat (Alpha Tauri)
11. S.Vettel (Ferrari) 
12. C.Leclerc (Ferrari) 
13. L.Stroll (Racing Point)
14. G.Russell (Williams)
15. C.Sainz (McLaren)
16. A.Giovinazzi (Alfa Romeo)
17. K.Raïkkönen (Alfa Romeo)
18. K.Magnussen (Haas)
19. R.Grosjean (Haas)
20. N.Latifi (Williams)

Déclaration de Charles :
"Si on enlève le 2 derrière ma position ce serait le même résultat que l'année dernière mais cette année est un peu plus compliquée. J'ai eu beaucoup de mal hier et encore ce matin. C'était un peu mieux en qualifications mais j'ai fais une petite erreur au virage 1 et 4. De toute façon, je ne suis même pas sûr que j'aurais pu passer en Q3 sans ça. Demain nous aurons des pneus neufs au départ, ça pourra nous aider sur cette piste même si ça ne sera pas un grand avantage. J'espère que je pourrai faire une bonne course."


Photo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *