F1 2020 - Sakhir : les montagnes russes pour Charles !

Ce dimanche, c'est déjà le départ de l'avant-dernier Grand Prix de cette saison 2020 au combien spéciale. Pour Charles, au lendemain d'une qualification plus que positive, il est maintenant l'heure de s'aligner sur cette deuxième ligne inespérée. Il aura fort à faire dans les premiers tours des quatre-vingt sept qui l'attendent pour conserver cette quatrième place.

Il est maintenant 18h10, allez Charles fait nous croire à l'impossible !

Le tour de formation lève le voile sur le choix des pneus et les Mercedes comme Ocon, Albon, Vettel, Aitken et Raïkkönen optent pour des gommes médiums. Les autres s'élanceront en gommes tendres.

A l’extinction des feux, Charles prend un envol moyen et est rapidement à la bataille avec Perez dans les premiers virages. Au bout de la première ligne droite, Charles, un peu trop optimiste se jette à l'intérieur du virage 4 et s'accroche finalement avec le Mexicain. Sanction immédiate pour notre Monégasque qui est au tapis. Verstappen en voulant éviter Charles, termine lui même dans le mur.

Après six tours derrière la Safety Car (le temps d'évacuer les monoplaces 16 et 33), c'est Russell qui relance (il avait pris le meilleur sur Bottas au départ). Sainz fait sensation en dépassant Bottas mais coupe le virage suivant et rend la deuxième place au Finlandais. Le jeune Russell qu'on a l'habitude de voir en fin de peloton, montre maintenant tout son talent en tête de course et arrive même à mettre en dehors de sa zone DRS l'expérimenté Bottas.

En ce qui concerne le seul représentant en piste de la Scuderia, il entre dans les points au passage du onzième tour mais c'est une grosse bataille qu'il mène entre Norris et Albon. Son manque de puissance moteur l'oblige à céder sa position à Albon puis à Perez. Maigre consolation, on dirait que Magnussen n'arrive pas à remonter sur l'Allemand.

Au passage du vingtième tour, Russell contrôle et les deux Mercedes ont maintenant six secondes d'avance sur Sainz et Ricciardo.

Huit tours plus tard, les arrêts aux stands commencent avec Sainz et Gasly. Un tour plus tard c'est Ricciardo, sur la même stratégie, qui les imite. Il ressort juste devant notre Français sur son Alpha Tauri. Une belle bataille s'annonce.

Au trente-deuxième tour, Vettel passe par son stand pour chausser des gommes dures. A la sortie, avec ses gommes encore un peu froides, il doit immédiatement défendre une douzième position contre la Williams de Latifi. Il y arrive avec brio mais que les points seront difficiles à aller chercher aujourd'hui pour notre quadruple champion du monde !

Au passage du quarante-deuxième tour, c'est notre autre Français de chez Renault qui rentre chausser de nouvelles gommes et qui prend le meilleur sur Stroll dès sa sortie de la pitlane.

Le leader rentre à son stand au quarante-cinquième tour et en ressort comme Ocon en gommes dures. Bottas n'est pas appelé à son stand puisqu'il a décidé de rester en piste. La fin de course pourrait être explosive !

Finalement, perdant beaucoup de temps sur Russell, il se décide finalement à passer par le stand Mercredes pour chausser des gommes dures comme l'Anglais. Il ressort avec un retard de huit secondes à trente-sept tours de la fin de course.

Une Virtual Safety Car est déployée au cinquante-cinquième tour pour récupérer la voiture arrêtée de Latifi dans le secteur 2. Il rejoint maintenant Charles et Verstappen au club des abandons du jour.

Au soixante-deuxième tour, c'est un nouveau déploiement de la Virtual Safety Car, car dans le dernier virage Aitken touche le mur et laisse son aileron avant sur la piste. Russell se jette le premier dans les stands et c'est la panique totale dans le stand Mercedes. On lui installe un mélange de deux trains, ce qui est interdit par le règlement. L'Anglais doit donc s'arrêter à nouveau, un tour plus tard. Bottas, qui a attendu derrière Russell pendant son arrêt est également pénalisé par la cacophonie. Le Finlandais se retrouve quatrième et Russell seulement cinquième.

La course reprend au soixante-neuvième tour et c'est Perez qui relance en leader. Ocon est à ce moment deuxième et Stroll troisième. Russell avec une main de fer, déclasse littéralement son coéquipier du jour pour reprendre la quatrième place puis c'est Stroll qui s'incline sous la fougue de l'Anglais. Ocon ne pourra pas faire mieux que le Canadien et doit à son tour céder. Russell accuse maintenant seulement un retard de trois secondes pour quatorze tours restants sur Perez. L'Anglais, le couteau entre les dents, se lance à l'assaut de la première place.

A dix tours de l'arrivée, pendant que Bottas sombre, c'est Russell qui fait face à une crevaison et doit passer une quatrième fois aujourd'hui par les stands. Le malheureux ressort quinzième et passe d'une victoire qui lui tendait les bras à un zéro pointé très probable. Dépité mais pas abattu, il se lance à la conquête du point de la dixième position. Il enchaîne les tours rapides et à bout de forces dépasse pas moins de quatre pilotes en quelques tours pour venir se nicher neuvième dans les roues de Bottas.

Sous le drapeau à damier, c'est Perez qui coupe la ligne en premier, suivi de Ocon et Stroll. Encore un podium bien inattendu !

Sans aucun doute, Russell va refaire la course quelques fois ce soir dans sa tête mais il n'a rien à regretter, quelle belle démonstration ! Félicitations à lui pour ses premiers points en F1 (en attente de confirmation d'une éventuelle pénalité).

A noter que Ferrari repart de Sahkir sans point, Vettel n'ayant pas réussi à faire mieux que douzième. Signalons que Charles sera pénalisé de trois places sur la grille au prochain Grand Prix.

Rendez-vous la semaine prochaine à Abu Dhabi pour la dernière course.

Classement de la course :
01. S. Perez (Racing Point) Vainqueur
02. E. Ocon (Renault)
03. L. Stroll (Racing Point)
04. C. Sainz (McLaren)
05. D. Ricciardo (Renault)
06. A. Albon (Red Bull)
07. D. Kvyat (Alpha Tauri)
08. V. Bottas (Mercedes)
09. G. Russell (Mercedes)
10. L. Norris (McLaren)
11. P. Gasly (Alpha Tauri)
12. S. Vettel (Ferrari)
13. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
14. K. Raïkkönen (Alfa Romeo)
15. K. Magnussen (Haas)
16. J. Aitken (Williams)
17. P. Fittipaldi (Haas)
18. N. Latifi (Williams) OUT
19. M. Verstappen (Red Bull) OUT
20. C. Leclerc (Ferrari) OUT

TOP 5 du championnat des pilotes : 
01. L. Hamilton : 332 points
02. V. Bottas : 205 points
03. M. Verstappen : 189 points
04. S. Perez : 125 point
05. D. Ricciardo : 112 points
s
06. C. Leclerc : 98 points
...
13. S. Vettel : 33 points

Classement des constructeurs : 
01. Mercedes : 540 points
02. Red Bull : 282 points
03. Racing Point : 194 points
04. McLaren : 184 points
05. Renault : 172 points
06. Ferrari : 131 points
07. Alpha Tauri : 103 points
08. Alfa Romeo : 8 points
09. Haas : 3 points
10. Williams : pas de point

Déclaration de Charles après la course :
"J'ai rapidement regardé les images et si quelqu'un doit être blâmé pour ça c'est bien moi. Je ne pense pas que c'était une grosse erreur mais ça a suffit. J'étais à côté de Max j'ai essayé de freiner un peu plus tard que lui et je m'attendais à un dépassement de Perez sur Bottas par l'extérieur. Finalement il n'a pas essayé et il est resté derrière lui. Quand j'ai vu qu'il se rabattait c'était déjà trop tard, j'ai bloqué les roues et je n'ai pas pu ralentir la voiture. C'est dommage mais c'est comme ça."


Photo : Autosport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *