F1 2021 - Imola : une qualification de haut vol !

Lors du premier Grand Prix de la saison à Bahreïn, Charles au volant de sa SF21, avait redonné espoir à tous les tifosis avec sa belle prestation et le retour des performances de sa monoplace. Nous avions tout de suite envie d'en avoir plus mais pour cela, il nous a fallu attendre trois longues semaines jusqu'à ce Grand Prix d'Emilie-Romagne où l'on espère toujours beaucoup de Ferrari.

Les essais libres 1 sont assez "chaotiques" à cause de gros problèmes de retransmissions pour les écuries (pas de caméra embarquée, pas ou peu de télémétrie et aucun contact avec les pilotes). A la mi-séance passée, Perez et Ocon réussissent à s'accrocher et créent un drapeau rouge (pas de pénalité pour les pilotes), bloquant toutes les monoplaces durant 10 minutes aux stands. Pour Charles, la séance ne commence qu'après cet incident, soit à 11 minutes du drapeau à damier car Ferrari a préféré jouer la sécurité en ne l'envoyant pas en piste puisque seul le GPS de la voiture fonctionnait. Charles termine quand même sixième, à moins quatre dixième d'Hamilton.

Le vendredi après-midi, lors de la séance des essais libres 2, il fait froid et cela n'arrange pas les équipes. Cette fois, Charles termine derrière Sainz et à huit dixième de la tête. Dans les derniers instants de la séance, il sort de la piste et touche légèrement le mur. Seul le nez de sa monoplace est un peu abimé mais rien de bien méchant.

Ce matin, lors des essais libres 3, Charles signe le cinquième temps au terme de 21 tours d'une session calme.

A 14h, il fait toujours frais mais place aux qualifications !

Q1 - 18 minutes :
Les pilotes Haas ouvrent le bal en gommes tendres tout comme Charles et les autres pilotes. Notre Monégasque se lance dans son premier tour chrono mais quelques secondes plus tard, Tsunoda, pulvérise l'arrière de son Alpha Tauri et provoque un drapeau rouge.
Tous les pilotes sont de retour aux stands en ayant gâché un train de gommes. Il ne restera à la reprise, que douze minutes pour les quatorze pilotes encore sans temps de référence. Charles ressort très vite et assure une jolie cinquième place avec un chrono en 1'15"558. La "surprise" vient une nouvelle fois de Norris, qui détient à 3 minutes de la fin de cette Q1, le troisième chrono avec sa McLaren. Sous le drapeau à damier, Charles glisse à la huitième position et assure son passage en Q2, tout comme Sainz qui termine septième.

Les éliminés : Räikkönen, Giovinazzi, Schumacher, Mazepin, Tsunoda.

Q2 - 15 minutes :
Charles attend cinq minutes avant de sortir des stands pour réaliser son premier tour. C'est une belle stratégie, puisqu'il n'est gêné par personne et signe un chrono en 1'14"976, qui le place quatrième. Il s'offre même un petit décollage de ses 4 roues lors de son passage à la Variante Alta. De son côté, Sainz est plus en souffrance car seulement huitième. Sur la deuxième et dernière tentative, Charles toujours en gommes tendres, singne un très bon chrono qui le place troisième en 1'14"884. Les portes de la Q3 s'ouvrent en grand, quand au même instant, elles se referment sous le nez de Sainz qui ne peut faire mieux que onzième. La déception est réelle chez l'Espagnol.

Les éliminés : Sainz, Russell, Vettel, Latifi, Alonso.

Q3 - 12 minutes :
Après avoir été très solide en Q2, on se demande si Norris pourrait venir inquiéter les Mercedes et RedBull pour l'obtention de la pôle. De son côté, Charles a une belle carte à jouer aujourd'hui pour bien se placer sur la grille.

Le Monégasque s'élance dans les rétroviseurs de Norris pour son premier tour et après une belle boucle de ce circuit d'Emilie-Romagne, le voilà provisoirement cinquième, en 1'14"921 et à cinq dixièmes de Hamilton.

A deux minutes du drapeau à damier, tout le monde repart en piste et Charles se verrait bien grappiller une place ou deux. L'objectif est clairement la deuxième ligne. Et ce que Charles veut... Charles le fait avec un magnifique 1'14"740 ! Le voici quatrième devant Gasly !

Grosse surprise jusqu'au bout, Norris a été tout proche de réaliser la pole mais son chrono a été annulé et c'est finalement bien Hamilton qui rafle de nouveau cela pour la quatre-vingt dix neuvième fois !

Même si comme souvent, Hamilton signe la pole, c'est un véritable plaisir de voir qu'il y a de nouveau une bataille pour l'obtention des places sur la première ligne. Demain, il y aura des beaux points à prendre pour Charles qui a réussi à intercaler Gasly entre lui et les deux McLaren qui occupent la troisième place du championnat constructeurs.

Rappelons que l'objectif de Ferrari est désormais clair : ils visent la place de McLaren ! Pour cela, le Monégasque aurait bien besoin de l'aide de son équipier qui devra se racheter après sa mauvaise performance du jour.

Classement des qualifications :
01. L. Hamilton (Mercedes)
02. S. Perez (Red Bull)
03. M. Verstappen (Red Bull)
04. C. Leclerc (Ferrari) 
05. P. Gasly (Alpha Tauri)
06. D. Ricciardo (McLaren)
07. L. Norris (McLaren)
08. V. Bottas (Mercedes)
09. E. Ocon (Alpine)
10. L. Stroll (Aston Martin)
11. C. Sainz (Ferrari)
12. G. Russell (Williams)
13. S. Vettel (Aston Martin)
14. N. Latifi (Williams)
15. F. Alonso (Alpine)
16. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
17. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
18. M. Schumacher (Haas)
19. N. Mazepin (Haas)
20. Y. Tsunoda (Alpha Tauri) OUT

Le mot de Charles après les qualifications :
"Je pense que nous n'aurions pas pu faire mieux que quatrième aujourd'hui. Je suis globalement satisfait de nos performances mais nous devons pousser car Norris a réalisé un temps incroyable [avant qu'il ne soit annulé] et McLaren pousse très fort. Ce sera un beau combat tout au long de l’année et nous devons pousser également ! J'étais assez frustré après mon tour rapide parce que j'ai perdu un peu de temps dans les virages 14 et 15 et je m'attendais à perdre 2-3 positions car nous sommes tous si proches que ça fait une énorme différence. Finalement, tout s'est bien terminé et j'ai hâte d'être à demain."


Photo : XPB Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *