F1 2021 - Styrie : de la casse et des points !

Après un Grand Prix de France très décevant pour Ferrari, nous aimerions bien voir les rouges revenir dans le rythme de McLaren mais avec trois courses en trois semaines, les choses s'annoncent compliquées. Rappelons que Ferrari a déjà basculé toutes ses forces sur la monoplace de 2022 et qu'il n'y aura plus d'évolutions jusqu'à la fin de la saison.

Les essais libres : 
Vendredi, la journée est plutôt compliquée pour les rouges. Avec des chronos qui placent leurs pilotes entre la dixième et la treizième place, il est difficile de trouver du positif sur la performance version qualification. Pour ce qui est du rythme de course, il semblait être un peu meilleur que celui des Alpha Tauri, ce qui est un moindre mal. Samedi matin, Charles se positionne septième des essais libres et l'on peut dire que ça correspond au véritable niveau de sa voiture. Malheureusement, Norris est inatteignable et Gasly pourrait aussi tirer les marrons du feu.

Les qualifications :
Qualifié facilement pour la Q2, Charles a eu plus de mal pour la Q3 puisqu'il s'en est fallu de peu pour qu'il soit éliminé mais c'est finalement Sainz qui est le premier des rouges à quitter les qualifications avec une douzième place décourageante.

Sous le drapeau à damier, Verstappen signe la pole position devant Bottas qui sera pénalisé suite à son tête à queue dans les stands en essais libres 2. Il ne s'élancera que cinquième et offre la première ligne à Hamilton qui n'en demandait pas tant.

Derrière, l'excellent Norris s'élancera troisième et devrait en profiter pour mettre une nouvelle claque à Ferrari en marquant de gros points. La seule bonne nouvelle pour les rouges, c'est la treizième place de Ricciardo, incapable d'accrocher le rythme de son équipier.

De son côté, Charles termine septième, trois gros dixièmes derrière Norris et deux derrière Gasly. Il va falloir faire un miracle pour finir dans les points !

Image

Déclaration de Charles après les qualifications :
"D’un coté je suis très content de ma performance, j’ai vraiment fait un bon tour et j’ai mis tout ce que j’avais mais quand je regarde les trois dixièmes d'écart entre Norris et moi, ça fait un peu plus mal même si ce n'est que la qualification. En France on avait fait une très bonne qualif et une très mauvaise course, j’espère que ce sera l’inverse car même si on a beaucoup travaillé, on ne sait pas avec certitude si on a réglé nos problèmes. On pense avoir trouvé quelques trucs mais on n’a pas 100 % d’explication pour savoir pourquoi on était autant dans le mal que ça au Paul Ricard. On n’est pas encore sûrs mais je suis confiant pour dire que ça ira un peu mieux demain."

La course :
Il fait chaud ce dimanche pour le départ de ce Grand Prix de Styrie mais pas autant que sur les premiers virages. Après s'être bien élancé, Charles touche à deux reprises son ami Gasly, malheureusement la deuxième touchette sera fatale pour le Français (crevaison) et pour l'aileron avant de Charles, l'obligeant à repasser immédiatement par son stand pour changer celui-ci et chausser des gommes dures (blanches).

Après un très bon relai sur ces gommes et une remontée où il dépasse en autre les Haas et l'Apline de Ocon, il passe une deuxième fois à son stand pour mettre cette fois les gommes médiums (jaunes) et tenter de rallier l'arrivée.

Grâce à des dépassements agressifs mais toujours propres, notre Monégasque exploite au mieux les performances du jour de sa SF21 et au passage du cinquante deuxième tour, Charles entre à nouveau dans la zone des points.

A quinze tours de l'arrivé, on retient notre souffle quand Charles se lance dans un dépassement sur Alonso pour le gain de la huitième place. L'Espagnol ne laisse pas beaucoup d'espace à la Ferrari, il y aura même une friction de pneus mais ça passe, puis quatre tours plus tard c'est son ancien coéquipier sur l'Aston Martin qui lui cédera sans résistance la septième place.

Charles termine à une belle septième place, juste derrière son coéquipier et ils marquent tous les deux de gros points dans la bataille contre McLaren.
En tête de la course, c'est Verstappen qui s'impose une nouvelle fois contre Hamilton et Bottas qui complète le podium. Ce sont belle et bien les Red Bull en ce moment qui imposent un rythme infernal et mettent à mal les flèches d'argents. On pourrait même avoir un championnat à "suspense" cette saison !

Classement de la course :
Image

TOP 5 du championnat pilotes :
01. M. Verstappen : 156 points
02. L. Hamilton : 138 points
03. S. Perez : 96 points
04. L. Norris : 86 points
05. V. Bottas : 74 points
...
06. C. Leclerc : 58 points
07. C. Sainz : 50 points

Classement des constructeurs : 
01. Red Bull : 252 points
02. Mercedes : 212 points
03. McLaren : 120 points
04. Ferrari : 108 points
05. Alpha Tauri : 46 points
06. Aston Martin : 44 points
07. Alpine : 31 points
08. Alfa Romeo : 2 points
09. Williams : pas de point
10. Haas : pas de point

Déclaration de Charles après l'arrivée : 
"Oui très honnêtement, si on enlève le 1er tour, après c'est un grand prix de fou, peut être une de mes meilleures performances en F1. Mais p*tain septième, désolé du gros mot mais aujourd'hui c'était une opportunité de faire bien mieux et malheureusement avec ce qui s'est passé au 1er tour on a finit 7. Je suis désolé pour Pierre, très honnêtement je ne sais pas exactement ce qui c'est passé, je sais que c'était très proche, je ne sais pas si il a bougé un peu sur la gauche ou c'est moi qui ai essayé de me rabattre trop tôt en tout cas je regarderai les images, je vais aller le voir après c'est sur que c'est con que ca arrive en plus avec Pierre.
Je pense que c'est un peu bizarre que l'on soit aussi rapide aujourd'hui donc encore une fois il faut que l'on comprenne exactement le pourquoi et ca c'est pas encore fait. C'est bien d'avoir des bonnes surprises comme ca, on a eu des mauvaises surprises le week-end dernier, maintenant il faut comprendre pourquoi on a eu ces surprises là et ensuite une fois qu'on réussira à être à ce niveau là régulièrement ca fera un grand step en avant."


Photo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *