F1 2021 - Autriche : Charles a fait tout ce qu'il a pu

On prend les mêmes et on recommence : une semaine après le grand Prix de Styrie, le plateau est resté en Autriche pour disputer cette semaine le Grand Prix d'Autriche. Charles a donc bien connaissance maintenance du tracé et des dimensions de sa monoplace. Nous espérons pour lui un beau week-end et qu'il soit à nouveau élu "Driver of the day" mais sans casse cette fois.

Les essais libres :
Cette semaine, il y a eu beaucoup de travail pour Charles et son équipier. Ils ont alterné entre les tests aérodynamiques, les essais de gommes prototypes de la saison prochaine ou encore de gommes C5 qui n'avaient pas été sorties la semaine dernière. Même si le résultat de Charles sur la première séance est prometteur (il termine deuxième), la suite se complique, puisqu'il finit la dernière séance à la neuvième position et déjà à neuf dixièmes de Verstappen. La Scuderia semble malheureusement dans une forme moyenne juste avant le début des qualifications.

Les qualifications :
La Q1 est compliquée pour notre Monégasque, qui suite à un premier tour chrono plutôt lent, se voit annuler son deuxième pour dépassement des limites de la piste. En toute fin de séance, il doit se relancer pour une troisième tentative, qui le sauve sur le fil, le positionnant de la quinzième position à la onzième. On respire !
Lors de la Q2, les Ferrari font le choix des gommes médiums en pensant déjà au dimanche. Les pneus tendres auront une durée de vie trop courte pour le premier relai et il est donc préférable de les choisir Le pari est à moitié manqué puisqu'aucune des Ferrari ne rentrera en Q3, mais elles auront quand même le choix des gommes pour le départ.

Sous le drapeau à damier, Verstappen signe la pole position devant Norris pour seulement quarante huit millièmes ! Le premier virage risque d'être bouillant entre ces deux là. Derrière, Perez partagera la seconde ligne avec Hamilton, qui aura lui-même dans ses rétroviseurs Gasly, qui réitère sa belle performance du Grand Prix de Styrie en s'alignant sixième. Notons la superbe performance de George Russell qui termine neuvième au volant d'une très modeste Williams. Oui, Bottas a du souci à se faire !

Suite à une pénalité de Vettel, Sainz, qualifié onzième, s'élancera de la dixième place. Charles partira quant à lui douzième. Il aura de nouveau de beaux dépassements à faire.

Image

Déclaration de Charles après les qualifications :
"Sentiments mitigés après les qualifications d'aujourd'hui. D'une part, nous étions conscients du risque de ne pas entrer en Q3, en accordant la priorité à notre meilleur tour en Q2 sur la gomme médium, suivant notre stratégie. Le tour en lui-même était plutôt bon. Malheureusement, certains de nos concurrents ont terminé devant nous sur la même gomme, ce qui est le côté décevant. Notre rythme de course a été solide ce week-end et nous avons un libre choix de pneus pour le départ. Nous devons analyser exactement quelle stratégie est la meilleure pour demain, étant donné qu'il y a pas mal de voitures devant nous, dont certaines partent en mediums. Cela rend les choses un peu plus délicates, car notre avantage a légèrement diminué. Nous allons tout donner et en tirer le meilleur parti demain."

La course :
Le départ est bien maîtrisé pour notre Monégasque, qui après quelques virages, arrive à gagner deux positions et à se placer dixième dans les échappements de son ancien équipier, juste avant que Ocon et Giovinazzi ne s'accroche et fassent entrer en piste la Safety Car.
Quelques tours plus tard, Perez suite à un tassement dans le bac à graviers de Norris recule au dixième rang et se retrouve en bataille avec Charles, qui communique énormément avec son stand pour évoquer des problèmes de freins.
La monoplace numéro 16 ne dégage pas une grande impression de performance aujourd'hui mais elle parvient malgré tout à passer la Red Bull au quinzième tour. S'ouvre ensuite un long chemin de croix pour Charles condamné derrière Ricciardo pourtant avec l'avantage du DRS.
Après son passage aux stands pour mettre des gommes dures, Charles est dixième et de nouveau derrière la Red Bull de Perez. Cette fois la bataille hausse d'un ton et à deux reprises, le Mexicain pousse Charles dans les graviers. Il écopera de deux pénalités de cinq secondes pour cela.
A dix tours de l'arrivée, Charles qui est en chasse sur l'Australien, doit laisser passer Sainz qui a des gommes plus fraîches et plus de rythme. L'écurie estime que l'Espagnol a plus de chances de passer la McLaren et de profiter des pénalités de Perez. La stratégie est payante car effectivement, sous le drapeau à damier, Sainz termine cinquième quand Charles ne peut faire mieux qu'une huitième position.
Devant, c'est une nouvelle fois Verstappen qui s'impose sans laisser la moindre chance à Bottas, Norris ou même Hamilton qui ne peuvent aujourd'hui que ramasser les miettes.

Malgré un résultat qui peut sembler décevant, Charles a tout donné. Le trafic, et la difficulté à dépasser ne lui ont pas permis de faire mieux. Mais le rythme de la Ferrari, avec un air frais, était loin d'être mauvais.

Classement de la course :

Peut être une image de texte qui dit ’F1® RACE CLASSIFICATION 1 LAP: 71/71 SPIELBERG #AustrianGP PIT STOPS 2 VERSTAPPEN BOTTAS NORRIS HAMILTON SAINZ PEREZ RICCIARDO LECLERC GASLY ALONSO RUSSELL TSUNODA STROLL GIOVINAZZI 9 10 11 +17.973 +20.019 +46.452 +57.144 +57.915 +1:00.395 +1:01.195 +1:01.844 1LAP +1LAP Bull Racing Mercedes McLaren Mercedes Ferrari Red Bull Racing McLaren Ferrari AlphaTauri Alpine Williams AlphaTauri Aston Martin Romeo Williams Alfa Romeo Aston Martin Haas Haas Alpine 18 RAIKKONEN VETTEL SCHUMACHER MAZEPIN OCON +] LAP LAP LAPS +2 LAPS OUT M 2 0’

TOP 5 du championnat pilotes :
01. M. Verstappen : 182 points
02. L. Hamilton : 150 points
03. S. Perez : 104 points
04. L. Norris : 101 points
05. V. Bottas : 92 points
...
06. C. Leclerc : 62 points
07. C. Sainz : 60 points

Classement des constructeurs : 
01. Red Bull : 286 points
02. Mercedes : 242 points
03. McLaren : 141 points
04. Ferrari : 122 points
05. Alpha Tauri : 48 points
06. Aston Martin : 44 points
07. Alpine : 32 points
08. Alfa Romeo : 2 points
09. Williams : pas de point
10. Haas : pas de point

Déclaration de Charles après l'arrivée : 
"C'était frustrant dans la voiture. Il y a eu deux opportunités et j'ai essayé de les prendre. Il n'y avait plus de place à la sortie du virage mais bon c'est comme ça, je pense que j'aurais fait sûrement pareil que lui si j'avais été à sa place. Aujourd'hui j'ai essayé de tout donner, on n'avait pas l'avantage d'avoir la stratégie inverse des autres pour essayer de doubler à la fin donc c'était très compliqué. A la fin de la course c'est toujours facile de dire qu'on aurait pu faire mieux, aujourd'hui c'était la meilleure chose pour le team : faire deux stratégies différentes avec les deux voitures"


Photo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *