F1 - Istanbul : Charles s'est très bien battu

Deux semaines après le renversant Grand Prix de Russie, Charles retrouve la Turquie, moins d’un an après être passé tout près d’un podium. La météo Turque semble une nouvelle fois capricieuse ce weekend. A l’instar de Charles à Sotchi, Sainz change lui aussi son moteur et s’élancera de la dernière place lors de la course. Hamilton écope quant à lui de dix places de pénalité pour la même raison.

Lors des essais libres 1 et 2, Charles semble à l'aise sur le circuit et poursuit sur la lancée de l’édition 2020. Toutefois, les deux Top 3 de vendredi sont à relativiser puisqu’il roule avec un réservoir d’essence peu rempli contrairement aux Mercedes notamment.

Le lendemain, le paddock se réveille sous la pluie et les essais libres 3 sont l’occasion de rouler avec des pneus intermédiaires, en vue des qualifications qui se profilent, elles aussi, avec des chances de précipitations !

Le début des qualifications est compliqué pour Charles. Sa monoplace est revenue aux spécifications aérodynamiques du vendredi, avec des ailerons très déchargés ce qui l'handicape dans ces conditions climatiques changeantes. Il doit son passage en Q3 grâce à la très belle aspiration offerte par Sainz dans le dernier secteur. Merci Carlos !

Toutefois, la Q3 se déroule bien mieux et Charles parvient à hisser sa voiture à la quatrième place, à seulement quatre dixièmes de la pole. Bénéficiant de la pénalité d'Hamilton, il partira troisième sur la grille et partagera la deuxième ligne avec son ami Gasly. Bottas profite également de la pénalité de son coéquipier pour s'installer en pole position devant Verstappen.

Classement des qualifications :Image

Dimanche matin, les conditions météorologiques sont toujours compliquées. Une légère bruine tombe sur le circuit. Sur le papier, les voitures avec une faible charge aérodynamique telle que la SF21 de Charles devraient en pâtir.

L'ensemble des pilotes prennent le départ en pneus intermédiaires (verts).

Le départ est marqué par l'accrochage entre Alonso et Gasly, le Français est logiquement pénalisé de cinq secondes. Charles réalise un bon départ et reste troisième après le premier tour. Le début de course est relativement calme pour le Monégasque qui a un meilleur rythme que Pérez qui se trouve derrière lui. Sainz quant à lui réalise une très bonne première partie de course puisqu'il est  douzième à la fin du huitième tour.

Les premiers signes d'usures des pneumatiques sont notifiés par Hamilton au treizième tour. Charles de son côté reste sur un excellent premier relais car il se maintient à environ deux secondes de Verstappen et devance Perez de plus de six secondes.

Au dix-huitième tour, Charles annonce à son ingénieur qu'il n'est pas du tout l'heure de passer des pneus pour piste sèche et demande le meilleur temps à chaque tour afin de se comparer aux autres pilotes. Ricciardo est le premier à s'arrêter au vingt-deuxième tour pour remettre des pneus intermédiaires.

A la mi-course, Charles reste troisième et son écart avec Verstappen se stabilise entre deux et trois secondes, une belle performance qui  fait plaisir à voir !

Au trente-cinquième tour, la bataille entre Hamilton et Pérez derrière Charles est féroce, ce qui lui permet de gagner du temps sur les deux hommes. Verstappen s'arrête, tout comme Bottas au tour suivant, laissant alors la tête du Grand Prix au pilote Ferrari ! Malgré un blocage de roue lui faisant perdre quelques secondes, Charles décide dans un premier temps de tenter une course sans arrêt aux stands ! Malheureusement, cette stratégie ne fonctionne pas et il perd la tête de la course au quarante-septième tour au profit de Bottas.

Il rentre finalement trop tard aux stands afin de boucler les dix derniers tours de piste, et ressort quatrième juste devant Pérez mais douze secondes derrière Hamilton. Le Britannique, qui avait suivi la stratégie de Charles, s'arrête au cinquante-et-unième tour. Il redonne provisoirement le podium à la Ferrari, qui se fait rapidement dépasser par Perez. Charles préserve néanmoins la quatrième place des attaques d'Hamilton et réussit à rallier l'arrivée à la même place qu'en 2020 pour récolter douze points.

Bottas remporte sa dixième victoire en carrière, devant Verstappen qui reprend les commandes du championnat du monde et Pérez qui complète le podium.

Même si la frustration est légitime, le Grand Prix de Turquie apporte beaucoup de satisfactions dans le clan Ferrari : le moteur de l'écurie italienne est de retour ! De plus, les deux pilotes Ferrari ont repris dix points à McLaren dans la lutte au championnat constructeur, ce qui permet de toujours croire à la troisième place au classement.

A noter que Charles a passé la barre des trois cents tours en tête d'un Grand Prix de Formule 1 ! Le prochain rendez-vous est dans deux semaines, sur le circuit des Amériques, à Austin.

Classement de la course :

TOP 5 du championnat des pilotes :
01. M. Verstappen : 262,5 points
02. L. Hamilton : 256,5 points
03. V. Bottas : 177 points
04. L. Norris : 145 points
05. S. Perez : 135 points
...
06. C. Sainz : 116,5 points 
07. C. Leclerc : 116 points

Classement des constructeurs :
01. Mercedes : 433,5 points
02. Red Bull : 397,5 points
03. McLaren : 240 points
04. Ferrari : 232,5 points
05. Alpine : 104 points
06. Alpha Tauri : 92 points
07. Aston Martin : 61 points
08. Williams : 23 points
09. Alfa Romeo : 7 points
10. Haas : pas de point

Déclaration de Charles après l'arrivée :
"Je perdais beaucoup à la fin. Il y a une période où on était avec les pneus usés et on était plus rapides que Bottas dans les six premiers tours après les arrêts. Mais bon, après s'être débarrassé du graining il a trouvé de la performance et il était deux secondes plus vite par tour. On a dû s'arrêter mais le deuxième train de pneus était très compliqué à mettre en route et cela nous a malheureusement fait perdre le podium. On a fait le mauvais choix, on va essayer d'analyser pourquoi on a l'a fait et pour ne pas le répéter à l'avenir."


Photo : Scuderia Ferrari Press Office

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *