F1 2021 : en route pour Austin !

Deux semaines après le Grand Prix de Turquie où Charles a terminé quatrième, l'heure est au début de la tournée Américaine. La F1 revient donc à Austin après une année d'absence et ira ensuite à Mexico puis au Brésil avant d'attaquer la partie Arabique avec le Qatar, l'Arabie saoudite et Abu Dhabi.

La troisième place des constructeurs est toujours possible !
Profitant de la contre-performance des McLaren en Turquie, Ferrari a repris 10 points à l'écurie de Woking. L'écart n'est plus que de 7,5 unités, preuve que la lutte est toujours aussi serrée. Du côté des rouges, on compte surtout sur le nouveau moteur, puisque désormais, Charles et Sainz pourront vraiment voir ce qu'il vaut, sans devoir partir depuis le fond de la grille pour autant. En Turquie, Charles roulait régulièrement dans les mêmes temps que Verstappen et Bottas, ce qui est très positif. Sur ce circuit où la ligne droite opposée fait plus d'un kilomètre, ça pourrait être un atout et l'on espère de gros points. La perspective d'un nouveau podium se précise de plus en plus !

Mattia Binotto s'exprime sur le sujet :
"La troisième place est un objectif que nous avons évoqué au sein de l'équipe et je pense que tout le monde est d'accord à ce sujet. Ce serait bien de finir troisième. Je pense qu'en continuant de travailler avec un but clair d'ici la fin de cette saison, cela nous permet de rester sous pression et c'est important pour nous. Donc oui, nous comptons finir troisième car c'est notre objectif d'ici la fin de l'année. Comme vous avez pu le voir en Turquie, nous étions plus rapides que McLaren mais à Sotchi, c'est eux qui étaient plus rapides que nous. Donc je pense que ça va alterner jusqu'à la fin de l'année. Ce nouveau moteur devrait nous donner la possibilité de nous rapprocher de McLaren sur les circuits où nous sommes en retrait et d'être encore plus en avance sur les circuits où nous sommes performants. En Turquie, nous avons déjà réussi à réduire notre retard de 10 points, ce qui est assez important. Avec six courses restantes, tout peut arriver."

La piste :
Le circuit des Amériques accueille le Grand Prix des États-Unis depuis 2012. Long de 5,515 km, le circuit d'Austin comporte 20 virages et il est l'un des rares, avec Singapour, Sao Paulo et Abu Dhabi, à tourner dans le sens antihoraire. Ce circuit est également connu pour être une sorte de mélange de plusieurs autres pistes. Ainsi, le premier virage est semblable à celui du Red Bull Ring (même s'il est à gauche), les virages 7 à 9 ressemblent aux "S" de Senna d'Interlagos et ceux du 13 au 15 à l'entrée du très célèbre stadium d'Hockenheim.

Il y a aussi énormément de dénivelé, et l'apparition de bosses est courante. Après l'édition de 2019 et celle de la Moto GP en 2021, de gros problèmes liés à ces bosses ont émergé. Le circuit tente de tout mettre en œuvre pour palier ce problème mais tout porte à croire que cette année encore, ce sera un souci majeur.

Zone DRS et méteo :
Ce week-end, il y aura deux zones de DRS. La première dans la ligne droite des stands et la deuxième sur la fameuse ligne droite d'un kilomètre entre les virages 11 et 12. Du côté de la météo, le soleil devrait être présent tout au long du week-end avec des températures comprises entre 20 et 30°C.

Les horaires :
Vendredi 22 octobre :
18h30 : Essais Libres 1
22h00 : Essais Libres 2

Samedi 23 octobre :
20h00 : Essais Libres 3
23h00 : Qualifications

Dimanche 24 octobre : 
21h00 : Course

 

 


Photo : ouest-france.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *