F1 2022 : en route pour Montréal !

Quatre jours après une nouvelle déconvenue pour la Scuderia Ferrari et surtout pour Charles, l'heure est au Grand Prix du Canada. Après trois courses soldées par deux abandons et une erreur stratégique, les choses se compliquent pour lui.

Ferrari doit se réveiller :
Après les trois premières courses, Charles avait 46 points d'avance sur Verstappen. Il en a désormais 34 de retard. Si la Ferrari F1-75 reste très rapide, elle n'a pas été très fiable sur les dernières courses et cause donc de sacrés ennuis à Charles. A l'heure où cet article est publié, Ferrari a résolu le problème de Sainz mais doit encore démonter le moteur de la voiture n°16 pour connaître la raison de la casse. Certains avancent l'hypothèse d'un marsouinage trop important qui n'aurait pas plu au moteur. Quoi qu'il en soit, Charles a toujours la motivation et croit toujours au titre. Désormais, il est dans la peau du chasseur qui n'a rien à perdre et nous ne doutons pas que sa motivation sera plus forte. Le Monégasque n'est jamais aussi bon que lorsqu'il est dans la difficulté. De notre côté, quoi qu'il arrive, nous continuons à le soutenir !

Tentons de relativiser :
Si on regarde les progrès de Ferrari entre 2021 et 2022, l'écart de performance est énorme. Les rouges ont conçu une très bonne voiture, capable de signer des poles et de remporter des victoires. Certes la fiabilité a récemment régressé mais la saison est encore longue. Beaucoup de chemin a été parcouru mais c'est un travail incessant pour atteindre la tête et la garder. L'équipe actuelle n'est pas encore habituée à tenir un rôle de prétendant au titre, en opposition à Red Bull et Verstappen  qui sortent d'une année 2021 extrêmement disputée face à Mercedes et Hamilton. Ce qui est certain, c'est que Ferrari est sur le bon chemin et que le titre pilotes reste possible. En attendant de voir comment le championnat peut évoluer,  il faut êter patient et savourer les poles, podiums et victoires passés et futurs.

Les trois zones DRS :
- dans la ligne droite des stands
- entre les virages 7 et 8
- dans la ligne droite de retour, avant la dernière chicane.

Programme du week-end :
Vendredi 17 juin :
20h00 : Essais Libres 1 (Canal+ Sport).
23h00 : Essais Libres 2 (Canal+ Sport).

Samedi 18 juin :
19h00 : Essais Libres 3 (Canal+ Sport).
22h00 : Qualifications (Canal+ Sport).

Dimanche 19 juin :
20h00 : Course (70 tours) (Canal+).


Photo : sportauto.autojournal.fr

Une réflexion sur « F1 2022 : en route pour Montréal ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.