Eurocup 2014 - Spa-Francorchamps : Mais pourquoi ?!

Après tous les soucis que Charles a rencontrés depuis le début du weekend, le voici de retour sur le circuit de Spa Francorchamps, pour le dernier jour de son premier meeting en Eurocup. Hier, il était en proie à d'énormes soucis mécaniques, ce qui explique sa très lointaine 26ème place en Course 1.
Ce matin et après quelques ajustements sur sa voiture, tous attendent de voir les performances de celle-ci et d'éventuels bons résultats.

Les Qualifications 2 commencent avec le Groupe B, dont Charles fait parti. A la fin du quart d'heure alloué aux 20 pilotes, c'est Aurélien Panis (ART GP) qui signe le meilleur temps, en 2'17''537 devant Bruno Bonifacio du Prema Powerteam. Plus loin, Charles se classe douzième en 2'18''687, contre 2'18''382 hier matin.

Alors que penser de cela, à part que rien ne semble avoir évolué dans le bon sens ? Attendons de voir ce que donne la Course 1, mais elle ne fait place à guerre d'illusions.

Le Groupe A voit une belle bataille entre Nyck de Vries (Koiranen GP) et Dennis Olsen (Prema Powerteam) et comme hier, c'est le pilote Hollandais qui signe la pole position, en 2''16''875 ! Son temps est 1''812 plus rapide que le meilleur temps du pauvre Charles qui continue d'en prendre plein la figure.

La Course 2 voit Charles s'élancer depuis la 27ème place, résultat du cumul des deux groupes. Au feu vert, Nyck de Vries alors en pole position prend un bon départ, mais après le raidillon, Bruno Bonifacio prend l'aspiration et se porte en tête à l'entrée de la chicane des Combes.
Juste derrière eux et au même endroit, Aurélien Panis se fait touché par Edgor Orudzhev et part à la faute. Le fils du vainqueur du Grand Prix de Monaco 1996 repart en dernière position et très retardé.

Mais qu'en est-il de Charles ?
Au deuxième tour, le voilà 37ème, après avoir été chahuté au départ.
Le petit Monégasque est toujours victime du même problème que ses mécaniciens n'ont finalement pas réussi à identifier, même après avoir fait de longues heures supplémentaires.
Grâce aux abandons et aux bousculades qui se produisent devant lui, Charles remonte progressivement, jusqu'à la 31ème place, contraint de faire de la figuration.

Lors du dernier tour, Charles passe Josef Zaruba (AVF) pour le gain de la 30ème place, mais peu importe.
Il lui faut absolument oublier ce maudit weekend et penser à celui qui arrive, toujours à Spa-Francorchamps, mais cette fois avec l'ALPS.

Espérons que d'ici la semaine prochaine, Fortec aura trouvé la panne qui handicape sa voiture afin qu'il puisse effectuer de belles courses pour les remercier certes, mais également pour prouver que ce weekend n'était qu'une anomalie dans une carrière qui promet d'être longue et riche en émotions !

Terminons avec un petit point sur le championnat Eurocup, puisque Bruno Bonifacio et Nyck de Vries mène la danse avec un total de 70 points. Dennis Olsen est troisième avec 47 points seulement.