F1 - Melboune : Charles boucle son premier Grand Prix !

Ils sont 20 à attendre l'extinction des feux rouges. 20 pilotes qui ont le même rêve, celui de devenir ou de redevenir Champion du Monde de Formule 1 ! Parmi ceux-là, Charles est le tout dernier à être arrivé dans l'arène. Au volant d'une Alfa Romeo Sauber encore très difficile à conduire, le Monégasque entame une saison où il est quasiment certain de ne jamais pouvoir monter sur le podium à la régulière. C'est une première pour celui qui jusqu'ici, en a totalisé 40 pour 92 courses disputées. Néanmoins, de gros espoirs sont placés en lui ce qui pourrait laisser entrevoir un avenir radieux !

Après la traditionnelle photo de classe, les pilotes se tournent vers la course. Lewis Hamilton occupe la pole position pour la soixante-treizième fois de sa carrière en F1. Derrière lui, les Ferrari de Räikkönen et Vettel comptent bien profiter d'une erreur du Britannique pour tirer les marrons du feu. N'oublions pas les Red Bull, le combat entre Haas, Renault, McLaren et surtout la bataille entre les deux Sauber de Ericsson et Charles qui s'élancent dix-septième et dix-huitième.

Dans le tour de formation, on peut s'apercevoir que tous les pilotes du top 10 sont en pneus hyper tendres (violets) sauf Verstappen (quatrième) qui est en pneus super tendres (rouges).

A l'extinction des feux, Hamilton prend un départ moyen mais il parvient à garder la tête de la course devant Räikkönen, Vettel et Magnussen qui a pris le meilleur sur Verstappen.
En fond de peloton, Charles a pris un départ très prudent et a un moment pointé en dernière position avant de retrouver la dix-huitième place devant Hartley et Sirotkin.

Au sixième tour, le Russe devient le premier pilote à abandonner en 2018 sur rupture de freins et il est imité quelques instants plus tard par Marcus Ericsson qui n'a plus de direction assistée. Dix tours plus tard, Gasly inscrit également son nom sur la liste des abandons, cette fois pour un problème de boite de vitesse.

Au seizième tour, Charles est donc seizième à plus de 5 secondes de la Williams de Stroll. Néanmoins, le Monégasque est une seconde au tour plus rapide que le Canadien et sur le même rythme que Ocon et Bottas qui sont un peu plus loin devant. Derrière, Hartley ne parvient pas à revenir sur le Monégasque et perd un peu de temps. Il est à 14 secondes après son passage aux stands lors du deuxième tour pour passer les pneus tendres (jaunes).

Au vingt-deuxième tour, Charles s'arrête aux stands pour changer ses pneus et repart en pneus tendres (jaunes). Il ressort juste derrière Hartley mais il reprend l'avantage dès le tour suivant. Deux tours plus tard, Magnussen abandonne et incroyable, Grosjean en fait de même dès le tour suivant ! En l'espace de deux tours, Haas a perdu ses deux voitures juste après le passage aux stands. Apparemment, il s'agit d'un problème de serrage de roue mais il va falloir se pencher sur ce problème qui parait très curieux.

En tête de la course, Vettel profite de la Virtual Safety Car pour prendre la tête de la course au nez à la barbe de Lewis Hamilton. La course reprend donc tout son intérêt alors que la Safety Car entre en piste !

Au restart, Charles prend le meilleur sur Stroll à l'amorce du premier virage. Le pilote Sauber termine la course à peu près sur le même rythme que les Force India ce qui est très encourageant pour la suite. On n'attendait vraiment pas l'équipe Suisse à pareille fête aujourd'hui et c'est de bonne augure pour la suite du championnat !

Déclaration de Charles : 
" J’ai fait une bêtise au départ, mais ensuite, une fois passé la ligne d’arrivée, c’était beaucoup d’émotion. J’ai réalisé que j’ai terminé mon premier Grand Prix en F1 et c’est un rêve qui se réalise. Cela a été une hyper bonne course. La seule chose frustrante est qu’on finit treizième, sans point. Du point de vue du travail de l’équipe et à titre personnel, je suis très content. Je pense que c’est l’une des plus belles courses de ma carrière. Il faut travailler pour essayer de s’améliorer, mais je pense qu’il y a énormément de positif à prendre de cette course. Sur le relais en tendres, nous étions très rapides et proches de la douzième, treizième place à la régulière. En ultra tendres, nous n’avions pas un bon équilibre, donc il faudra travailler sur cela."

Déclaration de Frédéric Vasseur :
"Mes félicitations à Charles pour sa première course en Formule 1. C’était important qu’il la termine et il a très bien géré l’usure des pneus et la consommation de carburant. Globalement, l’ambiance est bonne dans l’équipe et nous sommes motivés avant le Grand Prix de Bahreïn."

Classement de la course :
01. S.Vettel (Ferrari) Vainqueur
02. L.Hamilton (Mercedes) + 5"036
03. K.Raikkonen (Ferrari) + 6"309
04. D.Ricciardo (Red Bull) + 7"069
05. F.Alonso (McLaren) + 27"886
06. M.Verstappen (Red Bull) + 28"945
07. N.Hulkenberg (Renault) + 32"671
08. V.Bottas (Mercedes) + 34"339
09. S.Vandoorne (McLaren) + 34"921
10. C.Sainz (Renault) + 45"722
11. S.Perez (Force India) + 46"817
12. E.Ocon (Force India) + 1'00"278
13. C.Leclerc (Sauber) + 1'15"759
14. L.Stroll (Williams) + 1'18"288
15. B.Hartley (Toro Rosso) + 1 tour
16. R.Grosjean (Haas) OUT
17. K.Magnussen (Haas) OUT
18. P.Gasly (Toro Rosso) OUT
19. M.Ericsson (Sauber) OUT
20. S.Sirotkin (Williams) OUT

Classement des pilotes : 
01. S.Vettel : 25 points
02. L.Hamilton : 18 points
03. K.Raikkonen : 15 points
04. D.Ricciardo : 12 points
05. F.Alonso : 10 points
06. M.Verstappen : 8 points
07. N.Hulkenberg : 6 points
08. V.Bottas : 4 points
09. S.Vandoorne : 2 points
10. C.Sainz : 1 point

Classement des constructeurs :
01. Ferrari : 40 points
02. Mercedes : 22 points
03. Red Bull : 20 points
04. McLaren : 12 points
05. Renault : 7 points