F1 - Melbourne : une première qualif compliquée

C'est la deuxième journée d'essais à Melbourne mais c'est aussi la plus importante puisqu'il ne s'agit plus de cacher son jeu car l'heure est à la performance. Un peu en retrait à l'issue de la journée d'hier, les Ferrari doivent se refaire une santé et ne pas laisser les Mercedes s'échapper.

Tout commence avec la séance d'essais libres 3, la dernière avant les qualifications. Les pilotes ont une heure pour terminer de régler leur voiture et pour ne surtout pas l'abimer.

Dans le premier relais, Bottas signe un premier chrono en 1'23''853 mais Charles (1'23''848) et Vettel (1'23''739) prennent rapidement l'avantage sur le Finlandais avant que Lewis Hamilton ne vienne mettre tout le monde d'accord en 1'23''699.

Dans le dernier quart d'heure, Vettel est le premier à faire parler la poudre en 1’22"556 alors qu'il s'est loupé dans l'avant dernier virage. Charles se place juste derrière en 1'22''749 avant que Hamilton ne repasse encore tout le monde grâce à un tour en 1'22''292 !

En fin de peloton, les Williams sont plus que jamais à la peine.
Après être arrivée deux jours et demi en retard aux essais hivernaux, leur voiture a été jugée illégale peu avant Melbourne puisqu'elle avait 7 éléments au niveau de la suspension avant alors qu'il n'en faut que 6 au maximum. Ajouté à cela le fait que l'équipe n'a que très peu d'argent dans les caisses, qu'elle n'a pratiquement pas de pièces de rechange et qu'elle n'a plus de directeur technique (Paddy Lowe a démissionné) et vous obtenez une équipe très fragile. C'est une image triste pour les passionnés de F1 puisqu'ils risquent de plus en plus voir une écurie mythique s'en aller après avoir remporté 9 titres constructeurs et 7 titres de pilotes entre 1980 et 1997.

Une heure plus tard, c'est enfin l'heure des qualifications !

Q1 - 18 minutes :
Si Lando Norris est le premier à entrer en piste avec sa McLaren, Charles le rejoint trois minutes plus tard en pneus médiums (jaunes).
Le Monégasque signe provisoirement le meilleur temps (1'23''326), devant Vettel qui pour l'instant, n'est qu'en 1'23''891, lui aussi avec les médiums. Contrairement aux Ferrari, les Mercedes sont en tendres (rouges) et elles signent logiquement les deux meilleurs temps en 1'22''658 pour Bottas et 1'22''681 pour Hamilton.

Sur son deuxième tour lancé, Vettel n'améliore pas alors que Charles fait un peu mieux, en 1'23''326. La durée de vie des médiums en mode qualif peu aller jusqu'à trois tours rapides et il faut attendre le dernier pour voir Vettel revenir à une demi seconde des Mercedes, en 1'22''885.
Dans les deux dernières minutes, Charles est douzième. Il reprend la piste en tendres et signe le meilleur temps de la Q1 en 1'22''017, juste devant Hamilton mais huit dixièmes devant Vettel.

Énorme désillusion pour Pierre Gasly, exclu de la Q1 avec sa Red Bull qui pourtant, n'était qu'à 2 dixièmes de Verstappen dixième. L'écart au milieu du peloton est très serré mais Red Bull s'est brulé les ailes en jouant avec le feu en ne faisant qu'une seule tentative contre deux pour le reste du plateau.

Q2 - 15 minutes :
Hamilton est le premier à signer un chrono et c'est le premier à être sous la barre de la minute 21 avec un tour en 1'21''861 malgré une erreur dans l'avant dernier virage. Charles améliore le meilleur temps en 1'21''739 contrairement à Vettel qui n'est "qu'en" 1'21''912. Quelques secondes plus tard, Bottas met tout le monde d'accord en 1'21''241. Les équipiers sont devant les champions du monde.

Dans la deuxième et dernière tentative, Hamilton améliore en 1'21''014 tout comme Bottas qui signe un 1'21''193. Les deux Ferrari n'avaient pas les deux meilleurs secteurs mais elles ont leur tour. Dans le peloton, les deux Renault sont éliminées tandis que Lando Norris réussit l'exploit de passer en Q3 dès sa première qualification en F1 ! Belle performance du pilote McLaren.

Q3 - 10 minutes :
La première Q3 de l'année met aux prises les Mercedes, les Ferrari, les Haas ainsi que Verstappen, Räikkönen, Perez et Norris qui a littéralement tué Sainz qui ne s'est même pas qualifié en Q2. La nouvelle génération se met doucement en place.

Dans la première tentative, Hamilton signe le premier temps de référence en 1'21''055 mais Bottas explose le chrono en 1'20''598. Derrière, Vettel est en 1'21''250 juste devant Charles en 1'21''442.

Les pilotes repartent une dernière fois à l'assaut du chrono et ils sont rejoints par Räikkönen et Perez qui ne sont pas encore sortis des stands.

Si Hamilton améliore en 1'20''486, Bottas n'y parvient pas et offre la pole à son équipier. Derrière, Vettel n'améliore que son dernier secteur mais la claque infligée par Mercedes à Ferrari est hallucinante.
D'un autre côté, on relativise déjà en se disant que pour sa première qualification chez Ferrari, face à un quadruple champion du monde, Charles ne rend que deux dixièmes à Sebastian Vettel qui a une énorme expérience de 12 ans.

Belle performance de Max Verstappen quatrième, qui s’intercale entre les deux Ferrari. Le duel que nous attendons au sommet depuis maintenant 7 ans va enfin avoir lieu !

Derrière, les Haas sont dans les mêmes dispositions que l'an dernier tandis que Norris est huitième, devant Räikkönen et Perez.

Classement des qualifications :
01. L.Hamilton (Mercedes) 1'20''486
02. V.Bottas (Mercedes) 1'20''598
03. S.Vettel (Ferrari) 1'21''190
04. M.Verstappen (Red Bull) 1'21''320
05. C.Leclerc (Ferrari) 1'21''442
06. R.Grosjean (Haas) 1'21''826
07. K.Magnussen (Haas) 1'22''099
08. L.Norris (McLaren) 1'22''304
09. K.Raikkonen (Alfa Romeo) 1'22''314
10. S.Perez (Racing Point) 1'22''781
11. N.Hülkenberg (Renault) 1'22''562
12. D.Ricciardo (Renault) 1'22''570
13. A.Albon (Toro Rosso) 1'22''636
14. A.Giovinazzi (Alfa Romeo) 1'22''714
15. D.Kvyat (Toro Rosso) 1'22''774
16. L.Stroll (Racing Point) 1'23''017
17. P.Gasly (RedBull) 1'23''020
18. C.Sainz (McLaren) 1'23''084
19. G.Russell (Williams) 1'24''360
20. R.Kubica (Williams) 1'26''067

Déclaration de Charles :
"Je ne suis absolument pas content de moi aujourd'hui, surtout avec ce que j'ai fais en piste. Je n'ai pas été là quand il le fallait. C'est de ma faute et je vais travailler pour être au rendez-vous de la prochaine séance de qualification. Je pense que je n'étais pas trop mal en Q1 et en Q2 mais j'ai fais une erreur dans mon dernier tour de Q3 et sans ça, j'aurais pu faire mieux. C'est comme ça, ça arrive mais je reviendrai plus fort. J'espère que demain, un podium sera à la clé, ce ne sera pas facile car il est difficile de doubler sur ce circuit donc il faudra faire le meilleur départ possible pour faire un bon résultat ici."

6 réflexions au sujet de « F1 - Melbourne : une première qualif compliquée »

  1. Toujours aussi précis avec beaucoup de clarté dans vos articles....Dommage pour Gasly mais demain il donnera tout....quand à Charles ca va de soi très concentré et réfléchit il a la «niack»....la haut vue du ciel ses anges gardiens....Merci pour votre article.
    Heidji.

  2. Probablement que cet écart important est en lien avec le caractère atypique de Melbourne.
    Pas de précipitation, de décision hâtive, ni de frustration ou agacement chez les rouges, il faut continuer à bosser, tête basse et ne pas se comparer à Mercedes.
    Concernant Charles, il faudra faire le point en milieu de saison. Il ne peut pas prétendre battre VETTEL dès les premiers GP. On parle quand même d'un grand champion en la personne de VETTEL, très rapide mais malheureusement trop friable psychologiquement.

    1. En effet, ça viendra avec le temps et il en a plus qu'il n'en faut. Soyons patient, son heure viendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *