F1 - Monza : quatrième pole position pour Charles !

Après une première journée encourageante pour Charles malgré les progrès des Mercedes, la pluie a laissé place à un beau soleil. Les conditions sont donc totalement différentes et les tifosis espèrent une première ligne Ferrari à domicile.

Ce samedi démarre avec les essais libres 3 mais les pilotes ont l'interdiction absolue de prendre la piste. En effet, les organisateurs sont occupés à réparer le grillage de la parabolique et à enlever le boudin orange qui a servi de tremplin à Alex Peroni en Formule 3. Le pilote Australien est monté à dix mètres de haut avant de retomber sur le mur de pneus et de finir dans le grillage.
Les images font froid dans le dos, surtout après la disparition d'Anthoine la semaine dernière mais fort heureusement, il s'en est sorti sans le moindre mal.

Après une dizaine de minutes d'attente, le feu vert est allumé à la sortie de la voie des stands et c'est vraiment parti pour cette dernière séance avant les qualifications. Chez Mercedes, le programme est basé sur la compréhension des pneus puisque Bottas s'élance en médiums (jaunes) quand Hamilton opte pour les tendres (rouges). Les deux sont en simulation course.

A 40 minutes du drapeau à damiers, les Ferrari prennent enfin la piste et l'on peut déjà entendre la clameur du public. Si Vettel signe le premier vrai temps de référence en 1'20''611, Charles vient se placer deuxième en 1'21''010 avant de prendre la tête en 1'20''452. A cet instant, on demande à Vettel d'améliorer son passage à la première chicane et à Charles de s'améliorer dans Ascari.

Dans le dernier quart d'heure, Vettel améliore en 1'20''331 mais il a légèrement été aidé par l'aspiration de son équipier. Hamilton fait mieux lui aussi mais reste derrière les Ferrari tandis que Verstappen profite de l'aspiration de deux Williams pour remonter deuxième. De son côté, Charles améliore légèrement mais ce n'est pas suffisant et il reste quatrième à un dixième de Vettel toujours premier.

Deux heures plus tard, les tifosis sont ultra chauds pour les qualifications et l'autodrome de Monza ressemble déjà à un énorme chaudron tout acquis à la cause des Ferrari !

Q1 - 18 minutes :
Contrairement à leur habitude, les Ferrari prennent la piste dès la cinquième minute contre la dixième en général. Les deux monoplaces rouges sont en pneus médiums (jaunes) contrairement aux autres voitures qui sont en tendres. Vettel est le premier à signer un vrai chrono (1'20''877) mais Charles améliore en 1'20''417. Si les Mercedes sont en tendres (rouges), elle ne signent que le deuxième et troisième temps provisoire en 1'20''156 et 1'20''272.

Quelques instants plus tard, Charles prend le meilleur temps (1'20''126) avant d'offrir une énorme aspiration à Vettel qui finalement ne sert à rien, puisque Perez immobilise sa Racing Point en bord de piste sur problème technique.

A la reprise, il ne reste plus que 4 minutes et tout le monde ressort pour s'assurer un passage en Q2 et c'est finalement Grosjean qui ne passe pas ce cap pour moins d'un dixième seulement.

Les éliminés : Grosjean, Perez, Russell, Kubica et Verstappen.

Q2 - 15 minutes :
Lors du premier run, tout le monde est en tendres (rouges). Après celui-ci, Charles signe le meilleur temps en 1'19''553, un dixième et demi devant Hamilton et Vettel. Ricciardo fait un très bon quatrième tandis que Bottas est seulement cinquième.

Les éliminés : Giovinazzi, Magnussen, Kvyat, Norris et Gasly.

Q3 - 12 minutes :
La dernière partie des qualifications mettent aux prises les Ferrari, les Mercedes, les Renault ainsi que Albon, Räikkönen, Sainz et un surprenant Lance Stroll.

Dans le premier run, Hamilton donnera l'aspiration à Bottas tandis que Vettel la donnera à Charles. Si Vettel signe le premier chrono en 1'19''457, son tour est tout de suite annulé car il a franchi les limites de la piste. Derrière, Charles fait mieux et prend la pole position provisoire en 1'19''346. Lorsque Hamilton arrive à son tour, c'est le deuxième temps mais pour 39 millièmes seulement !

Pas de chance en revanche pour Räikkönen qui sort de la piste dans la parabolique et provoque un drapeau rouge tombé du ciel, puisque Bottas était trois dixièmes plus vite que Charles dans le deuxième secteur.

La séance reprend pour la dernière tentative. En sortant des stands, Hülkenberg devance Stroll, Sainz, Bottas, Charles, Albon, Vettel et Hamilton. La Renault coupe la première chicane volontairement mais Stroll et Sainz sont presque à l'arrêt car ils ne veulent pas se faire avoir. Derrière, Vettel s'agace et double tout le monde.
A la sortie du deuxième secteur, il ne reste plus que 40 secondes pour passer la ligne sinon il sera trop tard pour un tour chrono. A cet instant, Sainz décide d'y aller. Il part seul devant Vettel et Charles mais Hülkenberg semble attendre que Charles repasse devant pour bénéficier de l'aspiration. Le Monégasque joue le jeu puisque c'était prévu mais les pilotes ont tellement perdu de temps à jouer au chat à la souris en sortant des stands qu'ils n'ont même plus le temps de franchir la ligne !

Ainsi, Charles signe sa quatrième pole de la saison sans avoir eu à la défendre. Les pilotes se sont ridiculisés tout seuls à tel point que la FIA les a tous mis sous enquête !

Hamilton et Bottas sont en embuscade tandis que Vettel risque de partir au minimum huitième puisque son premier et unique tour chrono risque d'être annulé après qu'il ait franchi les limites de la piste. Derrière, les Renault et Sainz devance Albon seulement huitième, Stroll et Räikkönen.

Pour Ferrari, la priorité reste la victoire mais pour Charles, ça reste surtout de reprendre des points à Vettel et surtout à Verstappen afin de se remettre en selle pour la troisième place du championnat.

Classement des qualifications (sans les éventuelles pénalités) :
01. C. Leclerc (Ferrari)
02. L. Hamilton (Mercedes)
03. V. Bottas (Mercedes)
04. S. Vettel (Ferrari) 
05. D. Ricciardo (Renault)
06. N. Hülkenberg (Renault)
07. C. Sainz (McLaren)
08. A. Albon (RedBull)
09. L. Stroll (Racing Point)
10. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
11. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
12. K. Magnussen (Haas)
13. D. Kvyat (Toro Rosso)
14. L. Norris (McLaren) sera pénalisé
15. P. Gasly (Toro Rosso) sera pénalisé
16. R. Grosjean (Haas)
17. S. Perez (Racing Point)
18. G. Russell (Williams)
19. R. Kubica (Williams)
20. M. Verstappen (RedBull) sera pénalisé

Déclaration de Charles après les qualifications :
"C'est incroyable de faire la pole ici. L'autre jour à Milan c'était impressionnant de voir autant de monde mais ici, c'est incroyable. Je suis très heureux de ma pole mais je suis aussi déçu de la manière dont les choses se sont passés à la fin. En attendant c'est en honneur d'être en pole ici devant les tifosis. Nous sommes également contents de nos simulations de course même si l'on sait que les Mercedes seront rapides demain."

4 réflexions au sujet de « F1 - Monza : quatrième pole position pour Charles ! »

  1. Rectification en FP2 c’est Hamilton qui a réalisé le meilleur temps devant Charle en 1:19:464

  2. Superbe . Meilleur en fp , meilleur dans les qualifs , et pole ..
    et ...accessoiremment ...rock star ...maintenant ...--)))
    Seb qu'on apprécie beaucoup ne reviendra pas à la hauteur de charles ....
    Le team , les tifosis , la sphère f1 ont choisi , leur champion....

    Il faut maintenant réussir la course face au rusé hamilton .

    Sur le fameux dernier tour de Q3 , je trouve que sainz , hulk et stroll sont les plus responsables ( j'ai pas dit coupables ) du gag .

    S'il gagne ..... du délire ...dans le stade ce sera...-)
    Forza ferrari, forza charles..

    1. Pour que Charles gagne il va falloir être exemplaire en terme de stratégie. Vettel aura aussi sa part du boulot et devra remonter P2.
      S'ils arrivent à faire ça, ça sentira bon !

Les commentaires sont fermés.