F1 2020 - Sotchi : Un mal pour un bien ?

Deux semaines après la course chaotique du Mugello, les pilotes se retrouvent à Sotchi mais ils ne sont plus seuls. En effet, le public fait enfin son retour dans les tribunes et sachez déjà que le Nürburgring a vendu 5000 places en une heure pour son Grand Prix et que Portimao a déjà vendu la totalité des siens, soit 30000 places !

La première séance libre voit Vettel terminer neuvième etCharles onzième. C'est la première fois depuis les essais libres 2 du Grand Prix de Hongrie (17 juillet) que l'Allemand devance le Monégasque le vendredi. Notons l'accident de Sainz qui a cassé son aileron arrière après un tête à queue et celui de Latifi qui a lui a causé plus de dégâts.

La deuxième séance libre a été beaucoup plus calme puisque les pilotes se sont essentiellement concentrés sur les simulations de course. A ce petit jeu, les Mercedes sont clairement au-dessus tandis que la Renault de Ricciardo semble être "la meilleure des autres" devant Verstappen qui a des problèmes d'équilibre, tout comme Charles, même si ses temps au tour ont été meilleurs que prévu.

La dernière séance nous met un peu dans le flou vis-à-vis de Charles puisqu'il réussi son meilleur temps sur sa première tentative. Les deux autres ont été avortées à cause d'une trop grosse dérive à la première chicane et du trafic dans la dernière. Vettel en profite pour terminer septième, cinq places devant Charles.

A 14h00, les qualifications sont là pour nous donner des réponses.

Q1 - 18 minutes :
Dans sa tentative, Charles profite de l'aspiration de Bottas (qui venait de finir son tour chrono) pour signer un premier chrono en 1'34''071, reléguant Vettel à plus de sept dixièmes. Grâce à ça, il n'a pas besoin de faire une deuxième tentative et économise ainsi un train de pneus neufs.

Les éliminés : Grosjean, Giovinazzi, Magnussen, Latifi et Raïkkönen.

Q2 - 15 minutes :
De nouveau en piste, Charles signe son premier chrono en 1'33''239 mais dans la deuxième tentative, Vettel sort de la piste au virage 4, heurte les tecpros et s'immobilise au milieu de la piste. Juste derrière lui, Charles parvient à l'éviter par miracle et on peut dire qu'il a eu très chaud ! Le drapeau rouge est déployé le temps de nettoyer la piste tandis que Hamilton n'a pas encore eu le temps de signer un chrono, le premier ayant été annulé.

A la reprise, Kvyat s'amuse à bouchonner tout le monde à la sortie des stands, ce qui, on l'imagine agace passablement notre Charles national. Ce dernier est coincé derrière le Russe et doit entamer son tour chrono trop proche de l'Alpha Tauri. Le premier secteur se passe bien grâce à l'aspiration mais il perd tout dans les virages, gêné par les perturbations aérodynamiques. Il ne prend même pas la peine de finir son tour chrono et rentre directement aux stands, puisqu'il est dixième et que Hamilton va de toute façon l'éliminer.

Visiblement très en colère (surtout à la radio), Charles ne perd pas tant que ça dans cette histoire. Il aura peut-être gagné deux ou trois places sur la grille mais il serait parti en pneus tendres (rouges) qui se seraient dégradés très rapidement. C'est peut-être un mal pour un bien ! Côté statistiques, il mène 8 à 2 en qualifications face à Vettel cette saison.

Les éliminés : Charles, Kvyat, Stroll, Russell et Vettel.

Q3 - 12 minutes :
Une fois encore, Hamilton montre qu'il est le plus fort et signe une nouvelle pole position devant Verstappen qui surprend tout le monde et vient s'intercaler entre les deux Mercedes. Perez est quatrième devant Ricciardo, Sainz, Ocon, Norris et Gasly tandis que Albon n'est que dixième, à plus d'une seconde de son équipier !

Classement des qualifications :
01. L. Hamilton (Mercedes)
02. M. Verstappen (Red Bull)
03. V. Bottas (Mercedes)
04. S. Perez (Racing Point)
05. D. Ricciardo (Renault)
06. C. Sainz (McLaren)
07. E. Ocon (Renault)
08. L. Norris (McLaren)
09. P. Gasly (Aplha Tauri)
10. A. Albon (Red Bull)
11. C. Leclerc (Ferrari)
12. D. Kvyat (Alpha Tauri)
13. L. Stroll (Racing Point)
14. G. Russell (Williams)
15. S. Vettel (Ferrari) 
16. R. Grosjean (Haas)
17. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
18. K. Magnussen (Haas)
19. N. Latifi (Williams)
20. K. Raïkkönen (Alfa Romeo)

Déclaration de Charles :
"Je ne suis pas content de moi parce que j'ai galéré tout le week-end, j'ai mal piloté hier et ce matin. Ça commençait à aller mieux en qualifications et même si je n'aurais de toute manière pas fait cinquième, je pensais qu'une huitième place était possible. Malheureusement nous n'avons pas pu montrer notre potentiel et c'est frustrant. Je vais me calmer pour la course de demain et il y a même une part de positivité puisque je pourrai choisir mes pneus pour le départ. Forcément la situation dans laquelle nous sommes me pousse à exploiter toutes les opportunités qui s'offrent à nous et j'ai toujours envie d'essayer de tirer le maximum de la voiture. La colère me passera et j'espère que nous pourrons faire une belle course."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *