F1 2021 : en route pour Sotchi !

Deux semaines après le Grand Prix d'Italie et un doublé des deux McLaren, l'heure est à la revanche pour les hommes de chez Ferrari. D'un point de vue comptable, les rouges comptent désormais 13,5 points de retard sur les oranges. Notons que Charles a toujours été en réussite sur ce circuit puisqu'en trois participations, il a toujours terminé dans les points.

Charles partira dernier, avec un moteur évolué :
Initialement prévue pour le prochain Grand Prix en Turquie, la nouvelle évolution moteur arrivera dès ce week-end. Pour le moment, Charles sera le seul à en bénéficier, puisqu'il aurait quand même dû changer de moteur à cause des dégâts subis en Hongrie. Il aurait été bête de prendre une pénalité ce week-end puis une autre le week-end suivant afin d'avoir cette évolution. Celle-ci devrait apporter environ 10 chevaux de plus et servira de base pour le projet 2022. Petit à petit, la Scuderia remonte la pente mais le travail est encore long. Néanmoins, les progrès accomplis depuis la voiture totalement ratée de l'an dernier sont flagrants et donnent de l'espoir à toute l'équipe.

Mattia Binotto s'exprime :
"Le Grand Prix de Russie voit l’introduction d’un nouveau composant technique, mentionné il y a quelques semaines. Notre objectif principal est d’acquérir de l’expérience pour le projet 2022. De gros efforts y ont été consacrés, tant sur le plan technique que logistique et afin de pouvoir l’utiliser au plus vite, sa mise en place sera échelonnée entre les pilotes. Nous déciderons plus tard du moment où nous l'installeront dans la voiture de Carlos, après une évaluation du bon compromis entre la compétitivité et l’impact de la pénalité."

De la pluie, rien que de la pluie !
Pour la première fois depuis l'apparition de ce Grand Prix en 2014, il semblerait que la météo s'annonce capricieuse. Une aubaine pour les Ferrari qui manquent cruellement de vitesse en ligne droite mais dont les performances du châssis sont redevenues parmi les meilleures. Cela pourrait également aider Charles à remonter.

La piste :
Le circuit de Sotchi est temporaire, puisqu'il passe au milieu des installations olympiques où se sont déroulés les J.O. de 2014. Long de 5,872km, il comporte 19 virages. La dégradation des pneus sera une nouvelle fois la clé et il faudra surtout faire attention au virage 4 qui est un très long gauche qui passe à fond et où la sollicitation des pneus atteint son maximum.

Zone DRS :
Ce week-end, il y aura deux zones de DRS. La première entre les virages 1 et 2 et la seconde un peu avant le virage 11 et jusqu'au 12.

Les horaires :
Vendredi 24 septembre :
10h30 : Essais Libres 1
14h00 Essais Libres 2

Samedi 25 septembre :
11h00 : Essais Libres 3
14h00 : Qualifications

Dimanche 26 septembre : 
14h00 : Course


Photo : Daimler AG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *